LE TOURNOI DE FOOTBALL INITIE PAR LA « FEDERATION ISAAC ZOKOUE »

Mardi 10 Décembre 2016 : 10H44

LE TOURNOI DE FOOTBALL INITIE PAR LA « FEDERATION ISAAC ZOKOUE » A DEBUTE CE SAMEDI 10 DECEMBRE 2016, SUR LE TERRAIN DE LA SOUS-LIGUE DE SAGBADO

 Malgré les désagréments de dernières minutes constatés au niveau du ministère des Affaires Etrangères, la première rencontre du tournoi de football, initiée par la « Fédération Isaac Zokoué », a bel et bien eu lieu sur le terrain de la sous-ligue de Sagbado, sis dans le 3ème arrondissement de la ville de Bangui. C’était ce samedi 10 décembre 2016 dans l’après-midi. Et ce, en présence des spectateurs composés d’hommes, de femmes et de jeunes des communautés musulmane et chrétienne, sans oublier les pygmées et les peulhs, venus nombreux y assister. La rencontre s’était déroulée sans aucun incident, dans un esprit de fair-play, entre les équipes Elé-Songo et Union des Jeunes du 3ème arrondissement. Le score final est de deux (2) buts partout.

Selon Samira Yelet, une musulmane, « c’est une grande joie pour moi. Car aujourd’hui au Km5, nous sommes tous des frères et des sœurs. Donc il n’y a pas de distinction entre nous. Pour preuve, nous militons tous pour la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble en RCA. Aux autorités du pays, je leur demande de ne pas se décourager mais de soutenir les actions des partisans de la paix en RCA, à l’instar de la « Fédération Isaac Zokoué ».

Quant au pygmée Paul Mandanya, venu du PK 26 route de Mbaïki, « je suis heureux de répondre à cette invitation de la Fédération Isaac Zokoué, pour assister à ce match de football à Bangui. Je connais bien feu professeur Isaac Zokoué. De son vivant, il venait de temps en temps chez nous, pour nous enseigner la parole de Dieu et c’est un message de la paix. Nous devons tous copier son bel exemple pour notre bien commun ».

A en croire le coordonnateur de la Fédération Isaac Zokoué, Jonathan Zokoué, « nous avions introduit une demande en bonne et due forme auprès du ministre des Affaires Etrangères, pour avoir accès au terrain de football dudit ministère. Et le ministre nous avait donné son accord . Malheureusement, le jour « J » et à la dernière minute, lorsque nous nous sommes rendus au ministre des Affaires Etrangères, pour donner le coup d’envoi officiel de cette première rencontre de football, un agent de fox de sécurité privée en faction, nous a fait comprendre que le « ministre lui a donné des instructions verbales fermes, de ne laisser aucune tierce personne avoir accès dans la concession du ministère des Affaires Etrangères.

Pourtant, nous avions procédé à nos propres frais, au nettoyage du terrain de football dudit ministère. Est-ce normal » ? S’est-il interrogé.

Fort de tout ce qui précède, nous disons que les principes du fonctionnement de l’Administration sont plutôt écrits que verbaux. Mais pourquoi ce revirement spectaculaire de dernière minute de la part du ministre des Affaires Etrangères ? Il y a certes, « anguille sous roche ».

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire