UN VEHICULE SANS PASSAGER A PRIS FEU

Jeudi 12 Oct. 2017 : 08H05

UN VEHICULE SANS PASSAGER A PRIS FEU DEVANT L’ENS

Aucun mort, ni blessé, c’est le bilan d’un incendie de véhicule le dimanche 08 octobre 2017 dans la nuit aux environs de 21 heures, au quartier Benz-vi en face de l’Ecole Normale Supérieure (ENS). « La scène s’est déroulée une trentaine de minutes après que le conducteur du véhicule en soit descendu. Soudain une flamme s’est déclarée dans le moteur et a atteint alors tout le véhicule », rapporte le veilleur de nuit d’une église à proximité de l’ENS. « Le véhicule de marque RAV 4 a été calciné sans pour autant être secouru par l’alentour poursuit le veilleur. Le conducteur n’est finalement pas revenu la nuit pour chercher son engin, mais chose bizarre, ce n’est que le lendemain que ce dernier est revenu ».

Le veilleur de l’église, témoin oculaire de l’incendie ajoute par ailleurs que le conducteur aussitôt descendu du véhicule, a fait plusieurs fois le tour de l’engin et qualifie cette action de maléfique. Au lendemain du drame, le propriétaire du véhicule a engagé des braves hommes pour faire déplacer la coque afin de la mettre au bord de l’autre côté de la route. Jusqu’à l’heure actuelle, la coque calcinée est encore surplace.

Les incendies de véhicules, des motos, bref des moyens roulant sont pêle-mêle. Certaines personnes pensent que ces incendies sont pour la plupart d’origine maléfique. Pour d’autres, cela relève parfois des incendies techniques. Mais chose bizarre, pourquoi ces véhicules prennent souvent feu tout seul, sans passager à bord ? Pourquoi toujours les propriétaires ne semble-t-ils pas inquiets, ni tristes ?

Félicien NZAPAYEKE MAMADOU

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire