UN COUPLE INFIDELE RESIDANT AU ...

Vendredi 21.07.2017 : 10H15

UN COUPLE INFIDELE RESIDANT AU QUARTIER PLATEAU, SE RETROUVE DANS UN MOTEL A PETEVO : LE MARI ET SA COPINE, LA FEMME ET SON AMANT

Incroyable, mais pourtant vrai ! Cet acte d’infidélité, « tu sors, moi aussi je sors », s’est produit dans l’après-midi du mardi 18 juillet 2017 à 17 heures dans un motel situé en face de la station Pétévo dans le 6e arrondissement de la ville de Bangui. Que s’est-il réellement passé ?

Selon les sources, le mari en question va tromper sa femme en disant qu’il allait passer toute sa journée chez sa tante au quartier Annabelle (Fatima). Or, il n’en est rien. Voilà, en partant, il appelle sa copine au téléphone afin qu’elle puisse le rejoindre à l’endroit indiqué. Une fois arrivée au sein du Motel, les deux (2) amants ... (imaginez la suite).

Aux environs de 15 heures, la femme à son tour va dire aux enfants qu’elle doit se rendre au marché Bimbo (PK9) afin d’acheter  les chenilles (Quel mensonge !). C’est tout juste un moyen de se défendre au cas où son mari arrive avant elle. Quelques heures après, celle-ci appelle à son tour son copain afin de la rejoindre au même lieu, c'est-à-dire dans ce même Motel où son mari et sa copine s’y trouvent. Peu de temps après, le petit ami de la femme vient en courant. Mais que  va-t-il se passer après le bésigue de chaque camp ?

Quelques temps après, le mari et sa copine, main dans la main, sortent d’une chambre du Motel et vont prendre place à l’unique entrée du cadre pour rafraîchissement. Quelques minutes plutôt, sa femme et son copain vont également sortir de leur chambre après le dur labeur. Etonné, le mari fixa son regard sur sa femme, en lui posant cette question, « qui t’a invité ici ? ». Sa femme lui repose la même question. Ayant vu l’état de la fureur du mari, le copain de la dame a pris ses jambes au cou.

Une fois arrivé à la maison, le monsieur en question a commencé à tabasser sa femme violemment. La famille de la femme ayant appris la nouvelle, va déposer plainte contre leur beau frère, pour que la vérité du bastonnade de leur fille puisse être connue.

A la suite du tribunal coutumier, ce couple s’est divorcé tout en laissant les enfants à la merci de la rue.

Chers lecteurs et lectrices, soyez fidèles dans votre foyer conjugal. Quoique vous soyez riche ou pauvre, rien ne sert de jouer à l’infidélité « Si tu sors, moi aussi je sors ». Les conséquences corrigent  mieux que les conseils, dit-on. Et ce sont toujours les enfants qui paient le plus lourd tribut de ces actes indignes, infidèles.

 

Max-Maximin Dijon IBGELEZOGNA.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire