TOURNOI INTERCONFESSIONNEL DE FOOTBALL « ISAAC ZOKOUE »

Mardi 17 janvier 2017 : 10H34

TOURNOI INTERCONFESSIONNEL DE FOOTBALL « ISAAC ZOKOUE » SUR LE TERRAIN DE MAYA-MAYA DANS LE 6ÈME ARRONDISSEMENT DE LA VILLE DE BANGUI

Chose promise, le jeudi 12 janvier 2017, lors d’une conférence de presse animée par le coordonnateur de la « Fédération Isaac Zokoué », Jonathan Zokoué, la  reprise des activités socioculturelles et sportives a bien été effective, le samedi 14 janvier dernier.

En effet, le terrain de football de la sous-ligue de Maya-Maya dans le 6ème arrondissement de la ville de Bangui, avait vibré au rythme de deux rencontres de football.

La première rencontre mettait aux prises Elé-Songo (3ème arrondissement) et l’Ecole de Football Jimmy Yanibada (2ème arrondissement), qui s’est soldée sur le score de trois (3) buts à un (1), en faveur de l’équipe Elé-Songo.

Quant à la seconde rencontre, elle avait vu la victoire de l’ASEC de Kina (6ème arrondissement) sur le 5ème Sport (5ème arrondissement) par le score de deux (2) buts à un (1).

Entretemps, à la pause et à la fin de la première rencontre, il y a eu entre autres, des jeux-concours sur la Fédération Isaac Zokoué et la cohésion sociale ; le discours d’un membre de la Fédération Isaac Zokoué (en français et sango) ; les allocutions des autorités du 6ème arrondissement (député, maire et chef de quartier) ; et celles des organisations religieuses. Il y a eu aussi à cette occasion, des messages de paix, adressés au grand public présent lors de ces deux rencontres de football.

Des interventions des uns et des autres, il est ressorti que feu pasteur Issac Zokoué est un partisan de la paix, de l’unité en RCA (il avait eu à réconcilier Abel Goumba et David Dacko lors du Dialogue National de 2003). C’est aussi l’un des premiers initiateurs de la plateforme religieuse en RCA. Donc pour ce samedi 14 janvier 2017, il y a de la joie, de la paix, de la cohésion sociale et du vivre ensemble dans le 6ème arrondissement de la ville de Bangui. Ce qui a fait que trois (3) équipes de football d’autres arrondissements s’étaient déplacées sans incident, pour jouer dans le 6ème arrondissement, sur le terrain de football Maya-Maya.

Il est à préciser que tout avait débuté par des prières élevées à Dieu par un chrétien et un musulman. C’est pour autant dire que le « sport unit les peuples », et c’est bien vrai.

 

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×