TABLEAU APOCALYPTIQUE DES STATIST...

Jeudi 27 juillet 2017 : 09H28

TABLEAU APOCALYPTIQUE DES STATISTIQUES DU BACCALAUREAT 2017,

TOUTES SERIES CONFONDUES

Les résultats du baccalauréat, session de juin 2017 avaient été rendus publics par le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, via la Direction des Examens et Concours. Toutes les Inspections Académiques étaient concernées à l’exception de la ville de Bria et de l’Inspection Académique du Sud-est (IASE) dont les élèves n’ont pas composé à cause, bien sûr, des affrontements très meurtriers entre les groupes armés rivaux qui ont fait fuir ces derniers et leurs parents dans les sites des déplacés et à l’extérieur du pays (RDC).

Sur un total de 16.180 candidates et candidats qui se sont présentés dont 14.503 dans les séries générales (A4, A4’, B, C et D) et 1.677 dans les séries techniques (BPHR, BTEFS, G1, G2, G3, GC, GE, GM, SI), seulement 929 candidates et candidats sont admis au premier tour, soit un taux de 5,74 %. En séries générales, 885 candidates et candidats ont reçu leurs tickets soit un pourcentage de 6 %, tandis qu’en séries techniques 44 ont décroché leur bac, ce qui fait 6 %.

Les élèves qui sont repêchés pour le second tour qui a débuté le mardi 25 juillet pour les séries techniques et le mercredi 26 juillet 2017 pour les séries générales, sont au nombre de 2.430, toutes séries confondues. Le pourcentage total des admissibles s’élève à 15,02 %.

Les séries durement affectées par l’échec sont entre autres, les séries A4 (01 admis sur 302), G1 (03 sur 126), G3 (07 sur 494), GE (03 sur 128) et celles qui sortent la tête sous l’eau sont respectivement BPHR (19 %), SI (8 %), A4 (6,93 %) et B (5,80 %).

Dans les séries générales, 2.197 candidates et candidats (15 %) sont déclarés admissibles contre 233 (14 %) dans les séries techniques. Le taux d’échecs d’une manière générale est de 79,24 % pour ce premier tour.

Au vu et au su des statistiques générales du baccalauréat 2017, toutes les séries confondues, publiées ci-dessous, nous pouvons affirmer que c’est un tableau apocalyptique. Le taux de réussite est nettement inférieur aux précédents résultats, le taux d’échec est très supérieur et reflète certainement le niveau de nos élèves d’aujourd’hui.

 

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire