SANS LA JUSTICE, LA PAIX ET LA COHESION SOCIALE, ...

Mercredi 12.04.2017 : 08H25

SANS LA JUSTICE, LA PAIX ET LA COHESION SOCIALE, LA RECONCILIATION NATIONALE

ET LE VIVRE ENSEMBLE EN RCA NE SONT QUE DE VAINS MOTS

Amnistier les bourreaux du peuple centrafricain, c’est  consacrer l’impunité sous toutes ses formes. Ce qui va conduire à l’absence de la justice, donc  à l’anarchie en RCA. Ne dit-on pas que « les mêmes faits produisent les mêmes effets » ?

A cet effet, nul n’ignore que les deux (2) causes majeures des crises militaro-politiques récurrentes en RCA, sont et demeurent la mauvaise gouvernance des affaires publiques et l’impunité sous toutes ses formes, érigées en mode normal de gestion de la cité, par les différents régimes qui se sont succédés à la magistrature suprême de l’Etat. C’est le constat très amer fait lors des diverses assises nationales, organisées en RCA, depuis le régime du déchu président François Bozizé (2003 et 2008), jusqu’à celui de la présidente de transition Catherine Samba-Panza (2015). Tous ont dit d’une seule et même voix, « pas question d’amnistier les criminels et bourreaux des centrafricains ». C’est pour autant dire que ces bourreaux devaient et sont tenus de répondre de leurs actes barbares devant la justice de leur pays ou la justice internationale. Si l’on ne se reproche rien, si l’on a la conscience tranquille, alors, pourquoi exercer des pressions sur le régime en place, pour amnistier ? Il y a donc « anguille sous roche ».

Pour nous, nous disons que la justice doit faire son travail, en disant le droit, rien que le droit au profit des victimes et leurs ayants-droits. Autrement dit,  sans la justice, la paix, la cohésion sociale, la réconciliation nationale et le vivre ensemble en RCA ne sont que de vains mots.

 

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire