QUE  FAIT L’UNFPA POUR SOUTENIR LA REALISATION DU DIVIDENDE

QUE  FAIT L’UNFPA POUR SOUTENIR LA REALISATION DU DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE ET PLUS PARTICULIEREMENT EN RCA ?

Carte rca 4Depuis un certain temps, dans nos précédentes parutions, nous avons parlé de long en large du Dividende Démographique (DD), un concept nouveau en Centrafrique. Nous pensons que nos fidèles lecteurs en ont su quelque chose et mettront probablement en application ce nouveau concept pour donner la chance à nos jeunes désœuvrés. Car n’oublions pas que la population centrafricaine est trop jeune et qu’il faut absolument planifier la naissance, autonomiser les femmes, invertir dans l’éducation des jeunes (filles comme garçons) et améliorer les politiques économiques et de la gouvernance. Et c’est ce que fait le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA) afin de soutenir la réalisation du DD en Afrique en général et en RCA, en particulier.

L’UNFPA donne la priorité à quatre (4) domaines où chaque pays doit y investir pour pouvoir récolter le DD. Il s’agit de :

La planification familiale volontaire, fondée sur les droits humains : l’UNFPA renforce les efforts des gouvernements visant à répondre aux besoins non satisfaits de planification familiale, en garantissant un approvisionnement adéquat et constant en contraceptifs et l’accès à la contraception pour tous, y compris les jeunes. Dans ce cadre, l’UNFPA conduit le programme mondial de sécurisation des produits de santé de la reproduction et joue un rôle majeur dans les grandes initiatives comme FP 2020 pour la relance de la planification familiale en Afrique et dans le monde d’ici 2020. Il ne reste que quatre (4) ans et la RCA doit saisir cette opportunité pour limiter les naissances.

L’autonomisation des femmes et des adolescents : les femmes et les adolescents font face à plusieurs défis comme les grossesses précoces, la Violence Basée sur le Genre (VBG), le mariage précoce et l’accès limité à l’éducation. Les conséquences sont désastreuses, notamment un risque accru de morbidité et de mortalité maternelle et de faible implication dans le secteur moderne de l’économie. L’UNFPA travaille avec l’Union Africaine sur la CARMMA (Campagne d’Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle en Afrique) et l’élimination du mariage précoce. L’UNFPA fait la promotion de l’égalité des sexes. Ces efforts augmentent l’accès des femmes et des filles à l’éducation, à l’emploi, facteurs indispensables pour exploiter un dividende démographique.

L’accès des jeunes à une éducation de qualité

Dans les pays les moins avancés, africains en majorité, ¼ des garçons et 1/3 des filles de 15 à 24 ans sont analphabètes indique le rapport de la CIPD au-delà de 2014. L’UNFPA fait le plaidoyer auprès des gouvernements et le secteur privé pour des investissements dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur en particulier en faveur des filles, avec accès à une éducation complète sur la sécurité appropriée et adaptée à l’âge. De plus, il soutient la participation des jeunes au développement.

L’amélioration des politiques économiques et de la gouvernance.

La réalisation du Dividende Démographique va au-delà de la dynamique de la population et de la santé de reproduction. Aussi, l’UNFPA travaille-t-il avec d’autres organisations comme l’Union Africaine, l’UNESCO, l’UNICEF, l’ONU-Femmes, l’OMS, la Banque Mondiale et la BAD pour apporter un soutien « holistique ». Aux pays : cela inclut des politiques créatrices d’emplois décents dans les domaines à forte intensité de main-d’œuvre comme l’agriculture, l’industrie, le commerce, le tourisme et les services, mais également dans les nouvelles technologies. L’UNFPA aide les pays à utiliser les données démographiques et les faits pour orienter le développement et éclairer la prise de décision à tous les niveaux.

Pour l’UNFPA, c’est de réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger et le potentiel de chaque jeune est accompli. Les gouvernements africains et singulièrement celui de la République centrafricaine, doivent soutenir aussi les quatre (4) domaines auquel l’UNFPA accorde une importance, particulière pour réaliser le Dividende Démographique afin de permettre aux jeunes filles et garçons d’améliorer leurs conditions de vie. Alors, tous pour la réalisation effective du DD !

 

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire