QUARTIER BENZ-VI : UN ACCIDENT...

Mercredi 11 Oct. 2017 : 10H05

QUARTIER BENZ-VI : UN ACCIDENT DE CIRCULATION A COUTE CHER A UNE FEMME

Sur les avenues de la capitale centrafricaine, la prudence est nécessaire, vu l’état actuel des bitumes. Lequel état a causé un violent accident de circulation  routière sur l’axe Benz-vi - Koudoukou. Il s’agit d’une femme qui roulait sa moto le lundi 08 octobre 2017 aux environs de 14 heures. Une voiture de marque 4x4 Suziki qui roulait à vive allure entre en collision avec la moto de la femme. Le véhicule a mis la moto en pièces. La femme, quant à elle, était inconsciente, le sang coulait de son nez et de ses oreilles. Le véhicule en est sorti indemne, sauf le para choc qui s’est brisé, déformant ainsi la devanture de l’engin. Le conducteur du véhicule est sorti sain et sauf. Aussitôt descendu du véhicule, il semblait contrit et demanda aussi tôt de prendre un taxi afin d’amener la femme à l’hôpital. Un attroupement des gens sur le lieu s’en est suivi afin de voler à la rescousse des accidentés.

Selon un témoin, la femme aurait un téléphone à l’oreille et conduisait d’une seule main, ce qui est d’ailleurs à l’origine de l’accident. Mais comment un accident peut-il se produire du moment où chacun roule sur son côté ? D’aucuns avancent par ailleurs que la femme cherchait à esquiver un trou sur le bitume. Mais malheureusement, cela a mal tourné pour elle. La femme se trouvait dans un état comateux juste après l’accident.

En République Centrafricaine, l’état actuel des routes nécessite une attention particulière de l’Etat. Les accidents de circulation, les retards dans les trajets, et nous en passons, sont des problèmes récurrents que vivent les centrafricains. Chaque jour, l’Etat des routes de la capitale et des provinces provoque des accidents de circulation, des amputations des membres, des décès tragiques…

Les routes, véritables vitrines d’un pays méritent d’être entretenues, voire refaites s’il le faut, mais disgrâce, en RCA, même les routes principales sont en état de délabrement avancé.

 

Félicien NZAPAYEKE MAMADOU  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire