QU’EST-CE QUE LA MEDIATION ET QUEL PROFIL DOIT AVOIR LE ...?

Mercredi 28 Déc. 2016 : 10H20

QU’EST-CE QUE LA MEDIATION ET QUEL PROFIL DOIT AVOIR LE NOUVEAU MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE ?

 

La Constitution du 30 mars 2016 a prévu la mise en place de la Médiature de la République. Mais qu’est-ce la médiation et quel profil doit avoir le nouveau médiateur de la République ?

La médiation est l’intervention d’une troisième partie (un intermédiaire) dans le processus de réconciliation des parties en conflit. Le médiateur doit être objectif, honnête et sans intérêt dans le processus de la négociation. Parfois, une personne peut assurer la médiation. Mais selon la gravité d’un conflit, un corps de médiation est créé pour assumer cette responsabilité.

Une séance de médiation se déroule dans un temps bien déterminé. La séance doit se tenir dans un endroit neutre. Le médiateur commence les présentations et explique le déroulement de la séance.

Le temps d’écoute consiste à répondre à la question : « qu’est-ce qui s’est passé » ? Toutes les parties doivent disposer équitablement d’un intervalle de temps pour s’exprimer.

Les échanges doivent permettre à chaque partie de donner des explications lors des discussions, et d’exposer ses demandes. Il faut chercher des solutions en demandant aux parties : « Qu’est-ce qu’on peut faire maintenant pour régler le problème » ? Faire quelques propositions, les discuter et les analyser point par point pour aboutir à une solution convenable et acceptable par les deux (2) parties.

A la clôture, il faut répéter la solution finalement adoptée et féliciter les parties pour une médiation réussie. En absence de solution à l’issue de la première séance, il serait judicieux de programmer d’autres séances. Mais quelles sont les qualités d’un médiateur ?

On peut citer entre autres, l’impartialité (être juste et ne pas favoriser une des parties, être neutre) ; le respect et la confiance des autres (respecter les parties et ne pas se montrer au-dessus d’elles. Aussi le médiateur doit-il inspirer le respect et la confiance aux deux (2) parties) ; la créativité (être intelligent, subtil et envisager rapidement des possibilités de solutions) ; la tolérance (le médiateur doit tolérer les points de vue des autres, leurs croyances et leurs conduites, même s’il ne les approuve pas) ; la patience (avoir un maximum de temps d’écoute et être tenace pour résoudre les conflits) ; la confidentialité (les parties en conflit doivent avoir l’assurance que le caractère confidentiel des informations fournies est sauvegardé. Ainsi, le médiateur doit donner l’assurance d’un haut degré de confidentialité) ; l’attitude à affronter des situations tendues et chargées d’émotion (être calme face aux situations difficiles et faire preuve de stabilité dans la résolution des problèmes).

Car, « il ne faut jamais négocier sous l’emprise de la peur. Mais il ne faut jamais avoir peur de négocier », disait l’ancien président américain, John Franklin Kennedy.

 

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire