QU’EST-CE QUE L’ARTHROSE ?

Jeudi 16.11.2017 : 11H30

QU’EST-CE QUE L’ARTHROSE ?

Arthrose

L’Arthrose

Très répandue, l’arthrose (ou ostéoarthrite) résulte d’une dégradation du cartilage qui recouvre les extrémités des os au niveau des articulations. Elle est  d’autant plus fréquente que l’on vieillit et peut toucher la colonne vertébrale, le genou, les doigts, la cheville, …

 

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une dégénérescence du cartilage des articulations sans infection ni inflammation particulière. Cependant,  il existe des formes avec une composante inflammatoire et beaucoup de patients présentent des poussées d’inflammation sporadiques.  Cette dégénérescence conduit à une destruction plus ou moins rapide du cartilage qui enrobe l’extrémité des os. Anatomiquement, cette destruction s’accompagne d’une prolifération osseuse sous le cartilage.

C’est la maladie articulaire la plus fréquente. Les premiers symptômes apparaissent généralement à partir de 40-50 ans, mais la maladie commence souvent bien plus tôt dans la vie.

 

Mécanismes de l’arthrose

Elle se caractérise par trois lésions anatomiques :

● L’atteinte du cartilage articulaire qui se fissure et se creuse d’ulcérations (trous dans le cartilage) pouvant laisser l’os nu ;

● L’atteinte de l’os lui-même qui se décalcifie par endroits (ostéoporose) et se condense en d’autres, notamment dans la partie près de l’articulation au niveau des zones de pression : c’est l’ostéosclérose sous-chondrale ;

● La formation sur les bords de l’articulation de petites excroissances osseuses : les ostéophytes (parfois dénommés  «becs de perroquet » en raison de leur forme radiologique).

Ces lésions peuvent s’accompagner d’une synovite, qui correspond à l’inflammation de l’enveloppe de l’articulation.

 

Causes et facteurs de risque de l’arthrose

Dans l’arthrose, la destruction du  cartilage correspond à une fissuration de la surface vers la profondeur du tissu cartilagineux. Cette fissuration est liée à des phénomènes mécaniques, mais elle est également favorisée par des altérations biochimiques de la structure du cartilage.

On peut considérer que l’arthrose est le résultat :

● De contraintes physiques anormales sur un cartilage normal ;

● De contraintes physiques anormales sur un cartilage anormal ;

● De la conjonction des deux situations précédentes

Les principaux facteurs de risques suspectés sont :

 

● Généraux : âge, poids, ménopause, autre rhumatismes

 

● Génétiques : la notion d’arthrose familiale est bien démontré pour les arthroses du genou, de la hanche et de la main ;

 

● Locaux :

* Traumatismes importants ou faibles à répétition (travaux pénibles, sport violent, lésion du ménisque, ...) ;

* Anomalie de position de l’articulation (scoliose, malformation de la hanche, …) ;

Autres maladies osseuses ou articulaires localisées (séquelles d’arthrite, séquelles de fracture, …).

L’obésité  (ou le simple surpoids) est sans aucun doute un facteur favorisant l’apparition de l’arthrose au niveau des hanches et surtout des genoux.

À suivre …

 

Raïssa Claudette FON

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire