POURQUOI « ARCEP » A DU PLOMB DANS L’AILE ?

Mardi 29.08.2017 : 10H01

POURQUOI « L’AUTORITE DE REGULATION DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES ET DES POSTES (ARCEP) » A DU PLOMB DANS L’AILE ?

 

L’Agence de Régulation des Télécommunications (ART) est en passe, en vertu d’une nouvelle loi en instance à l’Assemblée Nationale de devenir « l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP). C’est une révolution dans l’évolution des nouvelles technologies de communication en RCA.

L’ART était une agence sous tutelle du ministre et l’on sait la qualité des réseaux des téléphonies mobiles en RCA. La qualité des réseaux est exécrable, désastreuse, impolie, car même en communication avec une personnalité ou un partenaire, la ligne coupe. C’est une indélicatesse sévèrement sanctionnée sous d’autres cieux à coup de plusieurs milliards. L’ART est obligée de passer par le ministre et aucune réaction pour tout dire.

L’ARCEP jouit quant à elle d’une autonomie politique, administrative et financière. C’est un véritable gendarme qui va mettre les téléphonies mobiles au pas, mettant en exergue la qualité. Tous les réseaux doivent être irréprochables et à l’écoute des consommateurs et non d’un ministre.

Selon nos investigations, la loi portant création de l’ARCEP a du plomb dans l’aile. Nos investigations se poursuivent pour savoir où se trouve ce goulot d’étranglement. C’est donc un épisode à suivre.

Julien BELA

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire