PENURIE D’EAU POTABLE A BANGUI

Vendredi 23.12.2016 : 09H00

PENURIE D’EAU POTABLE A BANGUI

 

A Bangui, tous les ans au plus fort de la saison sèche, le mois de décembre est un véritable calvaire pour les ménages. L'eau de SODECA, Société de Distribution d'Eau en Centrafrique coule difficilement dans les robinets. Les habitants les plus lésés sont ceux des 4e, 7e , et 8e arrondissements et ceux de la commune de Bégoua, située à 12 km de la capitale.

Tous les matins aux environs de 3 h, les femmes et les enfants quittent la maison et marchent plus de 7 km à la recherche de l'eau de fontaine. A leur arrivée, tout le monde s'aligne dans une longue queue et attend son tour. Des fois, des ménages n'ont pas d'eau durant toute une journée.

Véronique allaite un bébé de 4 mois et habite le quartier Gobongo. Elle se dit dépassée par la situation. « Je suis obligée d'abonner mon enfant avec son père pour la recherche de l'eau à 5 km de ma maison, » rapporte t-elle . « En Plus, il est difficile de s'en approvisionner car il y a toujours du monde à la fontaine.

Elle interpelle les autorités du pays pour trouver une solution. Même les petits cours d'eau ont tari à Bangui et ses environs. La vie devient difficile pour les ménages qui ont nécessairement besoin d'eau pour les activités de tous les jours.

Des conséquences dans les ménages

La pénurie fait que les bidons d'eau de 20 litres qui coûtaient 25 f cfa pendant la saison pluvieuse sont vendus aujourd'hui à 150 f. Autres conséquences, quelques enfants de 5 ans font une diarrhée aigüe à force de consommer l'eau des puits.

Les habitants de Bangui attendent de la SODECA une solution. Pour l'instant, la saison sèche n'est qu'à ses débuts. Le calvaire des ménages pourrait s'aggraver dans quelques mois, si les autorités ne trouvent pas une solution d'urgence

Afrique Actualité

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×