MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE : DEFENSE

Lundi 10.07.2017 : 09H38

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE

COMMUNIQUE

 

Depuis quelques jours, les journaux paraissant à Bangui font état  avec insistance  dans leurs  colonnes, du vol d'une quantité impressionnante d'armes de guerre. Selon ces journaux, au moins 1.000 armes auraient été soustraites par un groupe de jeunes, du dépôt d’armes du Camp de  Roux.

Devant la situation de psychose créée par la publication de ces informations dénuées de tout fondement, le Ministère de la Défense Nationale voudrait apporter les précisions suivantes :

Aucune arme de guerre n'a été emportée ces derniers jours de l'armurerie du Camp de Roux, si ce n'est qu'un nombre limité de machettes et un groupe électrogène en mauvais état, que des jeunes, connaissant visiblement bien les lieux, ont tenté d'emporter. Surpris dans cette entreprise par les éléments de garnison en service au camp de Roux, ils ont été d’abord interpellés, puis placés en détention dans les locaux de la SRI (Section de Recherches et d'investigation) de la Gendarmerie Nationale, pour nécessité d’enquête.

Par ailleurs les armes stockées dans ces râteliers sont en instance de destruction, car il s’agit d'armes en mauvais état provenant des opérations de ramassage puis de restitution volontaire lancées en 2015 parle Ministère de la Défense Nationale.

L’UNMAS, la structure de la Mission des Nations Unies chargée de la gestion d’Armes et Munitions se chargera de faire dans un avenir proche toute la lumière sur la nature, la qualité et la quantité exacte d’armes et de matériels, objets de cette tentative de vol.

Fait à Ban g u i, le 07  juillet 2017

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire