« LES RICHESSES NATURELLES DE LA RCA, SOURCE DE CONVOITISE ET...

Jeudi 22 Déc 2016 :

« LES RICHESSES NATURELLES DE LA RCA, SOURCE DE CONVOITISE ET DE  CRIMINALITE » : CAS DE LA LRA DE JOSEPH KONY

 

La République Centrafricaine de feu Barthélemy Boganda, paix à son âme, est un pays béni de Dieu qui l’a dotée de toutes les richesses : or, diamant, fer, calcium, calcaire, pétrole, bois et nous en passons. L’alternative entre ses deux (2) saisons avec six (6) mois de saison sèche et six (6) mois de saison pluvieuse, a fait de la RCA le jardin d’Eden avec un sol favorable à toutes sortes de cultures : coton, café, arachide, sucre, courge, tomate, et que savons-nous encore ? Les cours d’eau et les espaces verts favorisent en même temps l’élevage des bovins, chèvres, porcs, poulets … voire la pisciculture. Nous pouvons affirmer sans pour autant nous tromper que la RCA occupe le 1er rang parmi les pays africains et notamment ceux de l’Afrique centrale en termes de ressources naturelles. Et cela ne peut que susciter la convoitise des pays étrangers qui cherchent par tous les moyens à venir s’installer sur notre territoire et exploiter frauduleusement nos richesses. Pour ce faire, il faut créer certaines conditions à l’exemple de la rébellion pour mettre en exécution leurs ambitions. C’est le cas de la rébellion de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony, d’origine ougandaise et qui s’est implantée depuis 2008 dans les régions du Sud-est de la RCA.

Une rébellion comme la LRA de Joseph Kony qui sévit depuis bientôt neuf (9) ans, alors que  l’armée ougandaise a prétendu mener une chasse contre ce dernier. Nous pensons pour notre part que  c’est l’arbre qui cache la forêt pour tout dire. Centrafric Matin se rend finalement compte que c’est un pillage systématique des richesses du pays, masqué par la présence de Joseph Kony avec la complicité de l’armée ougandaise. C’est la haute mafia organisée pour exploiter et piller les richesses du pays. Selon certains otages de la LRA qui ont témoigné, « quand un avion arrive, ils ont les yeux bandés pour ne pas voir ceux qui opèrent ».

C’est l’armée ougandaise qui fait des exactions en lieu et place de la LRA. La LRA n’est qu’un prétexte qui permet d’exploiter frauduleusement les richesses du pays. Presque neuf (9) ans, aucune action rigoureuse n’est menée contre Joseph Kony et ses éléments. Et les populations des préfectures du Mbomou, Haut-Mbomou et de la Haute-Kotto sont abandonnées à elles-mêmes et sacrifiées sur l’autel des seigneurs de guerre qui ravagent tout sur leur passage. Peut-on affirmer réellement que la RCA est un Etat souverain ?

Curieusement, les populations des ces trois (3) préfecture sont allées massivement voter pour faire la paix. Force est malheureusement de constater que la paix est encore loin d’être une réalité dans ces régions, alors qu’on nous disait que c’était des « élections de dernière chance » . C’est triste ce qui se passe au Sud-est de la RCA dans l’indifférence quasi-généralisée des Nations-Unies, de la France... voire de la communauté internationale. Le peuple centrafricain subit à travers la LRA une véritable traite négrière, du jamais vue et connue : déportation de femmes, de jeunes filles, des enfants mineurs. A cela s’ajoutent les incendies des villages et maisons, des champs et greniers agricoles, au su et au vu de tout le monde, y compris la Communauté internationale. Incroyable, mais pourtant bien vrai. Peut-on exploiter un pays de cette manière ?

C’est le même cas de figure avec les mercenaires étrangers et notamment ceux des groupes armés tels le FPRC, l’UPC, le MPC, le RPRC et les 3R, qui massacrent, pillent, tuent, incendient dans l’arrière-pays. Un mercenaire par définition est un soldat à la solde d’un gouvernement étranger. Comment expliquer l’attitude des autorités tchadiennes, soudanaises, camerounaises, voire nigériennes vis-à-vis des massacres et crimes qui se commettent par ces mercenaires étrangers ? Il y a certainement anguille sous roche. Car, selon certaines informations qui nous sont parvenues, ces mercenaires qui font la pluie et le beau temps en RCA, sont des milliardaires. Comment ont-ils fait pour arriver là aujourd’hui ? Dieu seul le sait.

Mais nous savons au moins ce qui se passe depuis lors. C’est à cause de nos richesses naturelles que ces mercenaires sont devenus des milliardaires. Et c’est là, la cause même de la crise profonde qui continue de perdurer en RCA. Sur les quinze (15) groupes armés, onze (11) ont décidé de faire la paix à travers le programme Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR) dont les chantiers sont en exécution. Il n’y a que quatre (4) groupes constitués des mercenaires étrangers qui demeurent toujours réfractaires au programme DDRR. Comment peut-on expliquer cela ? Il n’y a aucune raison de persister dans la violence. Le FPRC, l’UPC, le MPC, les 3R doivent comprendre que ce n’est pas de cette manière qu’il faut piller et exploiter un pays. C’est trop, et c’est vraiment trop. La population centrafricaine a trop souffert et veut respirer un nouvel air. Les réfugiées et les déplacés internes doivent cesser de mener une vie ultra précaire dans les sites des déplacés. Les enfants dans l’arrière-pays ont besoin d’aller étudier au même titre que les enfants d’autres planètes.

Il faut donner une chance à la table ronde de Bruxelles de se concrétiser. L’agriculture, la chasse, la pêche, la cueillette, l’élevage, la pisciculture, le petit commerce, les activités génératrices des revenus … constituent des atouts indispensables pour la relance de l’économie. Mais pour en  arriver là, il faut la paix et la sécurité. C’est pourquoi, nous exhortons les groupes armés, surtout ceux que nous avons cités ci-haut de mettre un terme aux actes de violence qu’ils continuent de poser sur les plus pauvres populations civiles depuis  bientôt quatre (4) ans.

 

Bénistant MBALLA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire