LES MARCHES DE PK 12, LE QUARTIER COMBATTANT…

Vendredi 17 Nov. 2017 : 08H57

LES MARCHES DE PK 12, LE QUARTIER COMBATTANT…, BASTIONS DE L’INSALUBRITE ?

Pendant que la saison des pluies de l’année en cours tend vers sa fin, les tas d’immondices battent un record au marché de PK12, au quartier Combattant, pour ne citer que ceux-là. En plein cœur du marché de Pk 12, les ordures poussent comme des herbes au milieu de la forêt. Le constat est alarmant lorsque les marchandises jouxtent ces tas d’immondices. Les légumes sont étalés à même le sol, conséquence logique, ces produits vivriers sont exposés à toutes sortes de microbes. Les gargotes sont entourées d’ordures, provoquant l’attroupement des mouches autour des plats. Les clients qui y mangent sont exposés à tous genres de maladies intestinales. Les bacs à ordures sont pleins et la mairie de Bangui a de la peine à les vider. En plein canicule, le marché dégage une odeur nauséabonde qui pollue l’air pur de l’atmosphère. Le marché de PK 12 est d’une insalubrité remarquable.

Un peu plus loin à coté du terrain « Tapis Rouge » situé au quartier Combattant dans le 8ème arrondissement de Bangui, un bac à poubelle déjà plein s’éternise là, entouré d’ordures déposées par les habitants du quartier. A coté de ce tas d’immondices qui s’est érigé en montagne, se trouvent des maisons. Les propriétaires de ces maisons n’ont pas l’air inquiet du tout. L’endroit est extrêmement insalubre et nécessite un aménagement. La saison des pluies a engendré l’insalubrité dans certains quartiers de Bangui, cependant, la saison sèche se dessine clairement. Alors comment faire pour rendre nickel notre environnement ?  

Pour rendre nickel l’environnement, chacun doit mettre la main à la pate afin d’aménager son secteur même si la mairie de Bangui se révèle incapable de ramasser tous les déchets de la capitale. En principe, la mairie de chaque arrondissement devrait prendre l’initiative en mettant en place un comité de suivi des travaux d’assainissement. Malheureusement, jusqu’ici la mairie de Bangui ne semble pas encore capable de voler de ses propres ailes pour réaliser tous ces travaux.

Félicien NZ. MAMADOU

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×