LES FONCTIONNAIRES ET AGENTS DE L’ETAT SE PLAIGNENT

Lundi 06.02.2017 : 09H02

 

 LES FONCTIONNAIRES ET AGENTS DE L’ETAT SE PLAIGNENT DE LA SUSPENSION DE LEURS FRAIS D’AVANCEMENT ET D’ALLOCATION FAMILIALE

Suspendus par décision de l’Exécutif de transition, sous Catherine Samba-Panza, les frais d’avancement et d’allocation familiale des fonctionnaires et agents de l’Etat, ne leur sont pas versés sur leurs salaires, jusqu’à ce jour. Si bien que bon nombre de ces fonctionnaires et agents de l’Etat se plaignent de la suspension de ces frais précités. Et pour motif, « ces derniers se disent qu’ils n’arrivent pas à joindre les deux bouts avec les maigres salaires qu’ils perçoivent mensuellement. Et surtout à la cherté du coût de vie dont ils sont victimes ».

Selon nos investigations auprès des services concernés de l’Etat, « cette décision avait été prise suite à la grave crise militaro-politique sans précédent qu’à connue la RCA. Crise qui a tout ravagé et détruit le pays, avec son corollaire d’insécurité criarde sur la quasi-totalité du territoire national. De ce fait, les caisses de l’Etat étaient vides, pour lui permettre de faire face à ses tâches régaliennes traditionnelles. D’où nécessité oblige de suspendre pour quelques temps le versement des frais d’avancement et d’allocation familiale au personnel de l’Etat ».

Mais nous faisons signaler que depuis plus de trente (30) ans, il n’y a jamais eu augmentation de salaire des fonctionnaires et agents de l’Etat en RCA. Alors que le coût de vie n’a cessé de grimper, d’être de plus en plus cher au fil des années. Quel paradoxe ! Pire encore, que dire des arriérés de salaire laissés par les régimes des feus présidents Kolingba et Patassé, sans oublier celui du démissionnaire président Djotodia ? Incroyable, mais pourtant vrai. Dans ce cas de piètre figure, comment les fonctionnaires et agents de l’Etat centrafricain peuvent-ils vivre et travailler dans des conditions décentes comme sous d’autres cieux ? Surtout qu’ils sont les mal payés en terme de salaire dans la sous-région CEMAC ?

De grâce, avec le retour du pays à l’ordre constitutionnel, depuis le 30 mars 2016, nous estimons que la sécurité et la paix se rétablissent doucement mais sûrement sur l’ensemble du territoire. Et toutes les activités administratives, socioéconomiques, financières, commerciales ont repris, malgré la persistance de certaines zones d’insécurité. Donc la RCA a renoué avec la confiance de ses bailleurs de fonds et de la Communauté internationale. Donc, il n’y a aucune raison valable qu’on continue de suspendre le versement des frais d’avancement et d’allocation familiale aux fonctionnaires et agents de l’Etat. Surtout que jusqu’à présent, leurs salaires sont pris en charge par la Communauté internationale.

Le Petit YEKOA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire