LES DIRECTEURS DE RESSOURCES HUMAINES DES ...

Mercredi 26.04.2017 : 11H05

 

LES DIRECTEURS DE RESSOURCES HUMAINES DES DEPARTEMENTS MINISTERIELS DESORMAIS OUTILLES POUR GERER DIRECTEMENT LES DOSSIERS DE TITULARISATION, D’AVANCEMENT… DES FONCTIONNAIRES ET AGENTS DE L’ETAT

La semaine passée et durant deux (2) jours, les Directeurs de Ressources Humaines (DRH) des départements ministériels, ont été outillés sur le nouveau logiciel pour mieux gérer les dossiers de titularisation, d’avancement, de reclassement et de congé des fonctionnaires et agents de l’Etat. C’était dans la salle de conférence de l’Office National de l’Informatique (ONI) à Bangui.

Désormais, les fonctionnaires et agents de l’Etat n’auront plus à faire des va-et-vient entre leurs ministères de tutelle respectifs, la Direction Générale de la Fonction Publique (DGFP) et la Direction de Solde (DS), pour voir leurs différentes indemnités versées directement sur leurs salaires.

Etant donné qu’avec ce nouveau logiciel, tout se passe directement entre les Directions de Ressources Humaines des ministères, la DGFP et la DS pour faire passer les effets financiers de titularisation, d’avancement, de reclassement et de congé de ces fonctionnaires et agents de l’Etat.

C’est une bonne initiative que nous apprécions à sa juste valeur, car mettant fin à la lenteur administrative dans les traitements des dossiers d’effets financiers et aux rackets des fonctionnaires et agents de l’Etat, au niveau de la DGFP et de la DS.

C’est donc une bonne nouvelle pour tous les fonctionnaires et agents de l’Etat en général, et ceux affectés dans l’arrière-pays en particuliers qui, étant loin de Bangui, principal centre de prise des décisions, sont souvent victimes de blocage de leurs effets financiers.

A cet effet, nous constatons avec satisfaction, qu’après le retour du pays à l’ordre constitutionnel, le 30 mars 2016, l’administration publique est en pleine phase de sa modernisation et de sa redynamisation, pour la rendre plus performante et efficace. Et ceci dans le but de mieux gérer l’ensemble de carrières (intégration-retraite) des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Mais pourvu que ces Directeurs des Ressources Humaines se démarquent réellement des pratiques non orthodoxes du passé, et fassent bon usage de ce nouveau logiciel. Et ce, dans l’intérêt supérieur de la nation.

 

 

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire