LES CENTRAFRICAINS ADORENT LA GUERRE

Vendredi 17 Novembre 2017 : 09H02

LES CENTRAFRICAINS ADORENT LA GUERRE

ET SE COMPLAISENT DANS LA SOUFFRANCE ET LA MISERE

GuerreLes évènements qui ont eu lieu dans la nuit du samedi 11 à dimanche 12 novembre 2017, donnent à réfléchir et à s’interroger. Que veut réellement le peuple centrafricain ? La paix ou la guerre ? Tout porte à croire que les Centrafricains adorent la guerre et se complaisent dans la souffrance et la misère. Trois (3) musulmans assassinés et leurs motos emportées, cela ne doit-il pas faire réagir le Km5 à majorité musulmane ? Deux grenades jetées dans un bar à la périphérie du Km 5, cela ne doit-il pas faire réagir ? La réaction des non musulmans : « C’est le Km5, encore le Km5, toujours le Km5 ». Pour d’autres non musulmans, les « radio Kéké », les colporteurs d’information macabres, horribles, sinistres : les musulmans tuent au Km5 de mes propres yeux… ». « J’ai vu une mère d’enfants égorgée, l’enfant est à côté du cadavre et pleure ». « Na béngba légué, oh ! que de cadavres ».

« Que se passe-t-il ? Pourquoi une tension au Km5 ? » Personne ne se pose de telle question. C’est la propagation des rumeurs les plus folles. Quand la paix revient, tout le monde achète au Km5. Pourquoi ne sont-ils pas agressés ? Personne ne veut reconnaître les efforts de tous les instants que déploient les autorités locales et les commerçants pour contenir les extrémistes. Motos arrachées par les extrémistes du Km5, ont été toutes restituées à leurs conducteurs. Les Centrafricains ont de la peine à conjuguer la paix au présent et au futur. Là où les armes règnent en maîtresses des lieux, l’argent devient rare, difficile, personne n’achète. Les Centrafricains ne se soucient de leur avenir. Mais ils veulent que l’argent circulent, la jeunesse demande des emplois. Dans quel pays au monde, la guerre a-t-elle enrichi un pays et créé les emplois ? La guerre ne fait que détruire, ne fait qu’appauvrir, ne fait que ruiner, les gens meurent de faim, de maladies, de misère.Guerre 2

Quelle est la contribution de chaque Centrafricain, au retour de la paix dans le pays ? Sommes-nous tous complices de ces criminels et destructeurs ? Quand il y a morts dans un camp, les uns applaudissent, quand c’est dans l’autre camp, les autres applaudissent. Les commentaires des uns et des autres, sont de nature à jeter de l’huile sur le feu. Et tous accusent les autorités du pays, mais personne ne rectifie d’abord en lui-même, sa perception de la crise. Aucun engagement ferme de chaque Centrafricain en faveur de la paix, de la liberté, de la stabilité. Le soleil de Dieu éclaire autant les méchants, les assassins que les gens honnêtes. Il en est de même de la paix qui profite à tout le monde, aux tueurs comme aux victimes. Les partisans de la paix doivent s’engager à fond, sans réserve et les groupes armés finiront par céder. La volonté de la majorité viendra à bout de la témérité des va-t-en-guerre.

Nourredine Adam prétend sortir du DDRR parce que le gouvernement ne protège pas la population civile. Celui qui massacre la population s’érige en donneur de leçons. A-t-il demandé à ses troupes de déposer les armes ? Quelle est sa contribution au processus de paix ? La fuite en avant de Nourredine Adam ne date pas d’aujourd’hui. C’est un non événement. Pourra-t-il échapper à la CPS, car le rouleau compresseur de la justice est en marche ? A moins que Nourredine Adam s’expatrie sur la lune ou sur mars pour échapper à la justice. Plus de cinquante ans après, les Nazis continuent d’être traqués jusque dans leur dernier retranchement. Tous les prétextes sont bons pour les partisans de Nairobi, afin de prolonger le calvaire du peuple centrafricain. C’est la phase du DDRR pilote, une phase expérimentale pour éviter les erreurs du passé. Le programme DDRR proprement dit n’a pas encore commencé. Il serait souhaitable pour Nourredine Adam et le FPRC de dire « qu’il est l’alpha et l’Oméga de la vie sur terre ».

Le Tchad, le Congo Brazzaville, la RD-Congo, l’Angola et tant d’autres pays ont connu des rébellions comme en RCA. L’histoire des nations est ainsi faite. La Colombie a subi cinquante ans de rébellion. Il y a toujours une fin quelque part, parfois de manière inattendue et surprenante. Un voleur peut-il reprocher au propriétaire de la maison, de n’avoir pas su protéger sa maison ? Les groupes armés demandent-ils l’autorisation des autorités du pays pour massacrer la population civile ? Le MPC s’est déployé à Batangafo pour massacrer la population civile, demandant des renforts au FPRC qui coiffe. Nourredine a envoyé des troupes au secours du MPC.

Les FACA sont en phase de réhabilitation avec deux bataillons déjà opérationnels. Il reste les équipements adéquats et les FACA iront congratuler Nourredine Adam. Nourredine Adam aurait-il peur au ventre ? Les FACA vont le couronner empereur de Tiringoulou. « Sa majesté Nourredine II » peut asseoir son empire et son emprise. Nourredine Adam a-t-il pu ressusciter le général Zoundéko à Ippy ? Il se sert de la jeunesse comme chair à canon, pendant que lui, se réfugie et se protège, loin de tout regard. Les hommes de troupes du FPRC risquent un jour de lui faire la peau, quand ils seront sans issue, face au mur, impossible de reculer. Nourredine Adam et le FPRC ont des représentants au gouvernement, désignés par lui-même, en chair et en os. Bozizé et Nourredine répondront un jour de tout le mal qu’ils font aux Centrafricains. Le plus important est que l’impunité est bannie de la RCA. Qu’il vente , qu’il pleuve, qu’il neige, la justice triomphera toujours des forces obscures.

Julien BELA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×