LES 49 RECOMMANDATIONS ISSUES DU C...

Jeudi 27.07.2017: 09H04

LES 49 RECOMMANDATIONS ISSUES DU COLLOQUE NATIONAL SUR LA «PLACE DE L’AGRICULTURE DANS L’EMERGENCE DES REGIONS DE LA RCA »

« La répétition est la mère de l’enseignement », disent les pédagogues. Et nul n’ignore que le secteur agro-pastoral contribue efficacement à la relance de l’économie nationale, car constituant les 80% des occupations des Centrafricains. D’où nous avons jugé opportun  aujourd’hui,  de revenir sur les 49  recommandations issues du Colloque National sur la «  Place de l’Agriculture dans l’Emergence des Régions de la RCA », tenu à  l’Hôtel Oubangui, les 13 et 14 juillet 2017. Et c’est une initiative du Groupe d’Etudes et  d’Actions pour  le Centrafrique ( GEAC). A cet effet, voici publiées les 49 recommandations sanctionnant les travaux de deux (02) jours dudit Colloque.

Sur la sécurité

Ces recommandations sont adressées principalement au Gouvernement, à la Minusca et à la Communauté Internationale :

1. Le déploiement dans chaque préfecture, des sections ou compagnies des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) pour rassurer les Personnes Déplacées Internes  (DPI) à regagner leurs quartiers respectifs et sécuriser les activités agro-pastorales ;

2. Le déploiement et l’installation des bases mixtes Minusca- FDS aux zones frontalières exposées aux mouvements des groupes armés, afin de briser le cercle d’insécurité.  Au Gouvernement

- Sur la politique agricole

 3. L’adoption d’une Déclaration de politique agricole affirmant clairement que la RCA est un pays à vocation agricole et faire de l’agriculture le plus vaste chantier de concentration des actions gouvernementales ;

4. L’accélération du processus d’adoption de la loi sur le foncier rural ;

5. L’organisation d’un Réseau d’entrepreneurs agricoles privés pour développer l’agro-business ;

6. La formalisation de la tenue des foires agricoles ;

7. Mettre l’accent sur le développement des chaînes de valeurs pour la création d’emplois ;

8. L’extension sur tout le territoire national de la stratégie de la Banque Mondiale concernant la mise en œuvre couplée du Programme « Relance de l’Agriculture et Réhabilitation » et/ou « Construction des pistes rurales » ;

9. La mise en œuvre d’une stratégie basée sur la spécialisation des régions sur le principe «  d’une culture, une région » afin de faciliter l’intervention des partenaires ;

10. L’augmentation progressive du niveau de financement des activités agricoles pour atteindre 10% du budget national, conformément aux  recommandations du Programme de Développement de l’Agriculture Africaine (PDAA) ;

11. La redynamisation et le renforcement des capacités des chambres d’Agriculture, d’Elevage, ainsi que le redéploiement de ses services dans les régions ;

12. L’implication effective des organisations de la société civile dans la vulgarisation des textes et autres programmes relatifs au secteur agricole auprès des populations ;

13. La promotion des filières des niches ;

14. L’aménagement des systèmes hydro-agricoles et collectes pluviométriques pour une irrigation annuelle ;

15. La dotation en semences appropriées et renouvellement des matériels agricoles ; Sur la mobilisation de ressources.

 

(Suite au prochain numéro)

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire