Le diabete de type 2 gueri en 04 mois !

Ven. 12.05.2017 : 11H45

Le diabete de type 2 gueri en 04 mois !

 Chère lectrice, cher lecteur,

Une nouvelle expérience révolutionnaire vient de prouver au Canada que le diabète de type 2 pouvait être guéri en quatre mois !

Les chercheurs estiment qu’il s’agit d’un « changement de paradigme » face à une maladie qui a toujours été considérée comme définitive, et même allant en empirant.

Jusqu’à présent, les patients se sont toujours vus expliquer par leur médecin qu’ils allaient devoir « vivre avec » cette maladie chronique, et apprendre à contrôler leur sucre via divers médicaments et/ou des injections d’insuline.

Mais voici que des médecins canadiens, à l’université McMaster de l’Ontario, ont fait une expérience qui a permis de stopper totalement la prise de médicaments chez un nombre conséquent de malades ayant participé à l’essai.

Cette nouvelle approche a permis à 40 % d’entre eux de vivre entièrement sans symptômes pendant trois mois après avoir cessé toute prise de médicaments. L’expérience ayant commencé en octobre 2016, ce sont les résultats dont on disposait fin mars 2017.

Le diabète expliqué en 5 paragraphes courts

Le diabète de type 2 touche quatre millions de personnes en France.

C’est un problème d’assimilation et de stockage des sucres apportés par l’alimentation.

Après un repas, le malade voit ce taux s’élever de façon excessive (hyperglycémie).

Normalement, le pancréas fabrique de l’insuline qui joue le rôle de « clé » pour ouvrir les portes des cellules, qui absorbent le glucose et font ainsi baisser le taux de sucre sanguin.

Mais, soit par manque d’insuline fabriquée par le pancréas (insulinopénie), soit parce que les cellules sont devenues résistantes à l’insuline (insulinorésistance), le sucre reste dans le sang chez les diabétiques. Il provoque alors des dégâts dans les vaisseaux sanguins (glycation des protéines), entraînant des problèmes surtout dans les vaisseaux les plus fins (capillaires).

Les organes du malade sont alors mal irrigués, et souffrent. Cela provoque des problèmes de reins, de foie, de cœur, abîme les yeux et peut rendre aveugle. Les extrémités des membres perdent leur sensibilité et peuvent se gangrener. C’est pourquoi le diabète est la première cause d’amputation en France.

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont comparé chez 83 patients les effets d’un traitement métabolique intensif, comprenant un régime spécial, des exercices physiques et des injections d’insuline, à côté de la thérapie standard actuellement recommandée par les autorités de santé.

Un traitement naturel mais non « punitif » !!

À noter que ce régime alimentaire était beaucoup moins punitif que d’autres dont j’ai pu vous parler précédemment. Cette fois, il ne s’agissait « que » de réduire leur consommation alimentaire de 500 à 750 calories par jour (soit deux cheeseburgers de chez McDonald en moins, ou 150 gr de riz).

Ils devaient aussi faire du sport à intensité modérée pendant au moins 2 h 30 par semaine, et marcher au moins 10 000 pas par jour (mesurés par pédomètre).

Enfin, ils devaient prendre des cachets de metformine (un médicament qui fait baisser le taux de sucre dans le sang) et recevaient la nuit une piqûre d’insuline pour éviter un pic de glycémie.

L’un des trois groupes a suivi cette thérapie intensive durant seize semaines, l’autre durant huit semaines. Le troisième était un groupe « contrôle » ayant suivi la thérapie standard.

(Suite au prochain numéro)

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire