LE 1ER BATAILLON DES FACA SERA OPERATIONNEL D’ICI FIN AVRIL...

Vendredi 10.03.2017 : 10H07

LE 1ER BATAILLON DES FACA SERA OPERATIONNEL D’ICI FIN AVRIL

DE CETTE ANNEE 2017, MAIS ...

 

C’est la déclaration faite par le ministre centrafricain de la Défense Nationale, Joseph Yakété. C’était la semaine passée, lors d’un colloque sur l’Armée Nationale, organisé en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique en RCA.

Selon le ministre Joseph Yakété, « malgré la prorogation encore d’un an de l’embargo sur l’importation d’armes de guerre, de munitions vers la RCA, prise par le Conseil de Sécurité de l’ONU, il y a eu une première dérogation à cet embargo. C’est celle autorisant le premier bataillon des FACA formé et remis à niveau par la Force Européenne (EUTM), de s’entraîner avec des armes de guerre. Et ce premier bataillon de cent cinquante (150) hommes, sera opérationnel d’ici fin avril de cette année 2017. Toutefois, nous nous battons par tous les voies et moyens pour la levée totale de cet embargo sur l’importation des armes vers la RCA, auprès du Conseil de Sécurité de l’ONU ».

Mais le gros problème qui se pose avec plus d’acuité, aujourd’hui, est celui de savoir, si ces cent cinquante (150) éléments du premier bataillon des FACA, formés et remis à niveau par l’EUTM, seront opérationnels sur le terrain avec ou sans armes, d’ici fin avril de cette année 2017. Autres aspects des choses, vont-ils opérer aux côtés des Casques Bleus de la Minusca  rien qu’à Bangui, la capitale ? Ou vont-ils être redéployés dans l’arrière-pays pour protéger les populations civiles et défendre l’intégrité d’une partie du territoire national ? Autant d’interrogations qui mériteraient des éclaircissements de la part des autorités centrafricaines et de leurs partenaires au développement, pour ne pas dire leurs bailleurs de fonds.

Car, n’oubliez surtout pas que le vœu cher à tout le peuple centrafricain est de voir ses FACA être totalement réhabilitées, être effectivement opérationnelles sur toute l’étendue du territoire national, un point, un trait. Et c’est tout.

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×