LA SITUATION SECURITAIRE DE LA COMMUNE DE NIEM-Y

Lundi 15.05.2017 : 09H44

LA SITUATION SECURITAIRE DE LA COMMUNE DE NIEM-YELOWA PREOCCUPE TANT LES DEPUTES DE L’OUHAM-PENDE ET DE LA NANA-MAMBERE

C’est ce qui est ressorti de la rencontre qu’avait eue les députés de l’Ouham-Péndé et de la Nana-Mambéré avec le patron de la Minusca, Parfait Onanga-Anyanga, le jeudi 11 mai 2017 à Bangui. Et cela fait suite à l’envahissement de la commune de Niem-Yelowa dans la Nana-Mambéré par les hommes des 3R du « général » Sidiki, il y a de cela plus d’une semaine, faisant « plus de treize (13) personnes tuées et beaucoup de dégâts matériels », d’après les informations diffusées par la radio Ndéké-Luka.

Intervient sur les ondes de cette radio, le vendredi 12 mai 2017, l’un des députés de cette région du Nord-ouest de la RCA. Martin Ziguélé, s’était exprimé en ces termes : « Vu la gravité de la situation sécuritaire qui prévaut actuellement à Niem-Yelowa , avec sa prise en otage par les élément des 3R depuis le samedi 06 mai 2017, en tant qu’élus de la nation, nous ne pourrions rester indifférents à une telle situation. D’où le but de notre rencontre avec le représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en RCA, pour échanger avec lui sur ce qui se passe exactement à Niem-Yelowa. Et de commun accord, nous avions pris la ferme décision d’aller à Niem-Yelowa, pour mieux nous imprégner sur la racine de ce problème entre les Anti-Balaka et les éléments des 3R. Et nous tenterons avec le concours des autorités politico-administratives et les notables locaux, à trouver des voies et moyens pour une résolution pacifique de cette crise. Aussi, il est pour nous, inadmissible qu’un groupe armé non conventionnel, fasse sa propre justice dans un Etat démocratique, et de surcroît un Etat de droit ».

Pour votre gouverne, c’est le vol d’une centaine de bœufs des éleveurs peulhs par les Anti-Balaka, qui est à l’origine de la prise de la commune de Niem-Yelowa par les hommes de Sidiki. Et malgré l’ultimatum lancé par la Minusca à ces hommes des 3R de quitter cette commune dans 48 heures, ces derniers y restent encore, après une semaine de son expiration. Qu’attend la Minusca pour passer à l’offensive ? Finalement, à quel jeu joue la Minusca avec les groupes armés en RCA ?

 

   Le Petit YEKOA

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire