L FAUT UNE VOLONTE POLITIQUE COURAGEUSE

Mardi 11 Oct. 2016 : 09h03

IL FAUT UNE VOLONTE POLITIQUE COURAGEUSE POUR RESOUDRE LA CRISE ENERGETIQUE EN RCA ET INVESTIR DANS L’INTERET GENERAL DE LA NATION

Carte RCA

A l’heure de la mondialisation, de nouvelles technologies … où nous vivons, il est démontré que l’Energie joue un rôle primordial et très important dans l’industrialisation et le développement socio-économique de tous les pays au monde. Car sans l’Energie fonctionnelle à plein temps et avec de faibles capacités de production, comment peut-on parler véritablement du décollage socio-économique de la RCA ? Et comment peut-on fonctionner l’administration, faire tourner les sociétés et entreprises normalement ?

 Pourtant, malheureusement, c’est le cas de piètre figure dans laquelle se trouve l’ENERCA, depuis l’indépendance jusqu’à ce jour. Et cela n’émeut personne. Incroyable, mais pourtant vrai. Or, la RCA dispose d’un vaste réseau hydraulique abondant, capable même d’alimenter la sous région CEMAC en matière d’énergie. Mais que constate-t-on réellement aujourd’hui sur le terrain ? Que des délestages intempestifs de l’électricité à travers toute la ville de Bangui et ses environs. Et pour causes principales, la mauvaise gouvernance et la vétusté des équipements et matériels de l’ENERCA, au niveau de ses usines de Boali 1, 2 et 3. Allez-y donc comprendre pourquoi depuis l’indépendance jusqu’à ce jour, l’électricité reste et demeure encore un produit de luxe pour bon nombre de Centrafricains. Ne perdons pas aussi de vue, que l’ENERCA ne s’est pas implantée dans la quasi totalité des préfectures du pays. Est-ce vraiment concevable dans ce troisième millénaire où nous vivons ? Cela dépasse tout entendement humain. Malheureusement, c’est la réalité de la vie en RCA.

Fort de tout ce constat amer, nous osons dire, qu’il faut une volonté politique courageuse pour résoudre la crise énergétique en RCA et investir dans l’intérêt général de la nation. Dans le cas contraire, la seule option à envisager est de libéraliser le secteur énergétique en RCA, pour satisfaire aux attentes et besoins de toutes les couches socio-économiques et professionnelles du pays. Car, la « concurrence baisse les prix et améliore la qualité des prestations de services », dit un jargon commercial.

 

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire