JUSTIN CROISE SON EPOUSE FIDELIA AVEC SON AMANT DANS UNE AU...

Lundi 06.02.2017 : 09H11

JUSTIN CROISE SON EPOUSE FIDELIA AVEC SON AMANT DANS UNE AUBERGE A BIMBO

 

 

Quoi que l’homme fasse, même s’il tue un éléphant à sa femme, cette dernière finira toujours par commettre la plus grosse faute du monde conjugal, l’adultère. Ce cas est pareil pour l’homme. L’infidélité est vice-versa. Mais dans le cas précis, c’est une femme qui a trompé son mari.  Il s’agit de Fidélia qui s’est montrée infidèle vis-à-vis de son époux à ce moment-là.

En effet, d’après un habitant de Bimbo que nous avons croisé la semaine dernière, Justin et Fidélia vivent maritalement depuis huit (8) ans. De leur union, ils ont mis au monde deux (2) enfants dont un garçon et une fille. Ils habitent le quartier Nzangognan, dans le 6ème arrondissement de la ville de Bangui. Fidélia a une grande sœur qui réside au quartier Sica. Chaque samedi, sur l’autorisation de Justin, Fidélia va à sica chez sa grande sœur pour l’aider  dans les travaux domestiques. Mais à la fin de cette tâche hebdomadaire, à chaque fois, elle dit à sa grand sœur qu’elle rentre à la maison pour s’occuper aussi de ses enfants. Mais en réalité, c’est un moyen d’aller ailleurs, pour aider également son deuxième amour à satisfaire son besoin phallique.

C’est ainsi qu’un samedi, Justin, après le départ de sa femme, a décidé de rendre visite à son ami Alban qui se trouve à Bimbo, car depuis plusieurs mois, voire une année, ils ne se sont pas vus. Alban a une auberge dans laquelle il vend des boissons. Arrivé au domicile d’Alban, Justin fut conduit par un enfant à la cave de son compagnon qui l’a reçu à bras ouverts et lui a offert de quoi boire. Les deux (2) amis, tout en savourant leurs bières, se sont lancés dans des causeries interminables jusqu’aux environs de 14 heures. Justin ne savait pas que sa femme Fidélia se trouvait également dans la cave mais plus précisément dans l’auberge.

Soudain, Fidélia ouvre l’une des portes de l’auberge et se dirige vers la sortie. A sa grande surprise, elle voit son mari Justin  avec le propriétaire de l’auberge qu’elle connaissait bien. Subitement, elle s’est arrêtée. Quand son « chaud copain » l’a rejoint, il lui a dit, « pourquoi tu t’es arrêtée ? Continuons notre chemin ». Fidélia ne  bougeait plus, ne parlait plus. Elle avait la tête baissée et n’a daigné la relever. Pendant ce temps, sa « roue de secours », c’est-à-dire son soi-disant deuxième mari ne cessait de l’harceler pour qu’ils partent. Alban, l’ami de Justin est aussi intervenu pour demander à Fidélia d’obéir à son amant.

Et Justin de dire à son ami Alban, « c’est ma femme. J’ai fait deux (2) enfants avec elle. Fidélia est avec moi depuis huit (8) ans et nous sommes toujours ensemble. Chaque samedi, elle se rend chez sa grande sœur pour l’aider ». Et Alban de dire à Justin, « mon ami, je ne savais pas que c’était ta femme. Chaque samedi, elle vient ici avec cet homme. Ce sont mes fidèles clients ». Abattu par la déclaration de Justin, l’amant de Fidélia a rétorqué, « c’est depuis trois ans que je vis avec Fidélia. Elle m’a toujours dit qu’elle était encore célibataire et qu’elle réside au quartier Sica chez  sa grande sœur. Je suis désolé d’apprendre aujourd’hui une réalité pareille sur la vie de Fidélia. Je vous demande de me pardonner car c’est votre femme qui nous a induits en erreur. Je ne savais pas qu’elle était occupée ».

Sans s’énerver, Justin a demandé à son rival de rentrer chez lui et à sa femme de regagner leur maison conjugale. C’est ainsi que les deux amoureux étaient partis. Justin est resté quelques heures avec son ami avant de rentrer. Dès son retour à la maison, il a demandé à Fidélia qui pensait que Justin pouvait la pardonner de préparer ses effets et de regagner sa grande sœur à Sica. Sachant qu’elle a commis une faute grave qui ne peut-être pardonnée, Fidélia n’a pas hésité un seul instant à faire sa valise et était partie, laissant Justin avec les deux (2) enfants qu’ils ont eu durant les huit (8) ans de vie ensemble.

L’adage qui dit, « 99 jours pour le voleur et un pour Dieu », c’est la réalité. Fidélia et son amant ont été pris la main dans le sac au centième jour. Alors, chers lecteurs, si vous étiez le mari de Fidélia, qu’est-ce que vous auriez dû décider quand vous retrouvez votre femme avec votre rival dans une auberge ? Et vous, chères lectrices, quelle serait votre réaction vis-à-vis de votre mari quand il vous retrouve avec votre « petit copain » entrain de sortir dans une auberge ?

Nous attendons vos suggestions pour vous conter la suite de l’évènement.

 

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire