FORUM SOUS REGIONAL DES ADOLESCENTS ET JEUNES :

Jeudi 24.08.2017 :10H41

FORUM SOUS REGIONAL DES ADOLESCENTS ET JEUNES : LA JEUNESSE CENTRAFRICAINE FACE A SON DESTIN

En présence du chef de l’Etat, du Premier Ministre, du deuxième vice-président de l’Assemblée Nationale, du président de la délégation spéciale de la ville de Bangui, de certains membres du gouvernement, des consulaires et chefs de missions diplomatiques, ainsi que des représentants des organisations internationales et nationales , s’est déroulée la cérémonie d’ouverture du Forum Sous Régional des Adolescents et Jeunes, ce mardi 23 Août 2017 dans la salle du Palais de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).

Durant  trois (03) jours, les jeunes venus de la sous région avec leurs homologues centrafricains réfléchiront sur le thème intitulé : « la Jeunesse, sa contribution à la sécurité transfrontalière, l’intégration régionale et le développement socio-économique ».

Le président du Conseil National de la Jeunesse Centrafricaine (CNJ-CA) Mongombé, dans son allocution a indiqué, « ce Forum Sous Régional permet de repositionner la jeunesse Africaine en général, et celle de la République Centrafricaine en particulier dans la recherche de la sécurité, de la paix durable et du développement socio-économique pour une démocratie Africaine meilleure. La situation de la jeunesse centrafricaine sur le plan social, économique, culturel, éducatif… est pire que celle des autres pays de la planète. Que la jeunesse soit mieux équipée et qu’elle participe au processus de la gouvernance à tous les niveaux. Les solutions aux problèmes de la jeunesse centrafricaine sont également celles des autres pays Africains. De même, les solutions aux problèmes des jeunes centrafricains sont aussi celles des jeunes des pays Africains ».

Il par ailleurs lancé un vibrant appel aux jeunes qui ont pris les armes et continuent de tuer, piller et incendier dans l’arrière-pays de cesser avec les violences. « Je lance un vibrant appel à tous les jeunes qui continuent de tuer et piller à l’intérieur du pays de cesser avec ces actes car, leur avenir ne réside pas dans la violence », a lâché le président du Conseil National de la Jeunesse Centrafricaine et de conclure, « je remercie très sincèrement tous les partenaires (UNICEF, UNPA, TELECEL…) qui ont témoigné de leurs engagements à travers des financements pour la réussite de ce forum ».

Pour le chef de l’Etat, professeur Faustin Archange Touadéra, «la jeunesse, sa contribution à la sécurité transfrontalière, l’intégration régionale et le développement socio-économique est un thème qui prépare la jeunesse centrafricaine et Africaine à affronter  les défis auxquels elle fait  face. La porosité des frontières qui facilite l’instabilité transfrontalière, la prolifération des armes, les trafics de drogues, l’exploitation illicite des ressources naturelles… sont les causes de l’instabilité dans les pays de la sous région, notamment en République Centrafricaine. La majeure partie de la population centrafricaine est constituée de la jeunesse qui, malheureusement, est confrontée à plusieurs défis : la paix, la sécurité, l’éducation, l’économie… Il appartient aux jeunes de relever ces défis sur le plan national et Africain car, l’insécurité n’a pas de frontière. Il faut développer les secteurs productifs pour résorber le chômage au sein des jeunes désœuvrés… »

Ce Forum Sous Régional qui regroupe les jeunes venus des quatre (04) coins de la République Centrafricaine et de l’extérieur intervient après celui de Ndjamena au Tchad.  C’est grâce aux  soutiens de l’UNICICEF et UNPA que la capitale centrafricaine abrite ce forum de la jeunesse.

Bénistant MBALLA

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire