EXAMENS DE FIN D’ANNEE : ATTENTION AUX VENDEURS...

Vendredi 16.06.2017 : 09H08

EXAMENS DE FIN D’ANNEE : ATTENTION AUX VENDEURS D’ILLUSIONS ET DE LA MEDIOCRITE

La fin d'année scolaire est à nos portes, ouf ! De soulagement pour les parents et élèves, qui avaient pour crainte une énième « année blanche », surtout dans le contexte militaro-politique que vit notre pays.

Hélas ! Fin d'année rime avec les examens de fin de cycle : CEF 1, BC, BEP et BAC, c'est la période favorite que choisissent des marchands d'illusions et de la médiocrité pour duper les parents d’élèves.

Parents, écoliers, élèves et même le personnel de la Direction des Examens et Concours, soyez tous vigilants car des illusionnistes trompeurs qui se disent détenir des sujets d’examens, sont là. Très cupides, ces gens opèrent de différentes façons pour se faire de l’argent auprès des élèves, parents d’élèves et responsables d'établissements scolaires privés qui sont toujours à la recherche de meilleurs taux de succès pour impressionner.

A quelques semaines des examens d’Etat que sont, le BET, le BAC général et technique et bien d’autres, ces marchands d’illusions passent d’école en école ; de ménage en ménage et côtoient même des directions d’examens. Ces gens, pour la plupart, sont connus, car le cafard a beau se saupoudrer, la poule finit par l’identifier. Etant donné que ces gens-là élaborent des stratégies et des argumentaires divers pour endormir leurs cibles et commettre leur sale besogne, méfions-nous de tous ceux qui tenteront de nous proposer des sujets, semble-t-il, traités à la veille des examens d’Etat.

Parmi leurs argumentaires, ils se disent être très proches de telle ou telle autorité de l'éducation. Véritables menteurs, ils le font pour endormir la conscience de toute personne en situation. Et comme ces escrocs sont les habitués de cette pratique honteuse, ils sont capables de réactualiser les sujets des sessions antérieures. Ces documents scannés ou falsifiés sont pour eux des pièces tangibles faisant foi d’une réelle épreuve.

Et si par coïncidence heureuse, l'un de ces sujets passait à l’examen, ils reviennent à vous gaillardement pour confirmer leur importance. Ce sont des malintentionnés, toujours prêts à désorienter les candidats. Ces faux sujets sont parfois injectés sur la toile ou dans les portables des paisibles candidats. Heureusement, les organisateurs des examens l’ont vite compris en interdisant la présence des téléphones portables dans les salles d'examens et en luttant contre le phénomène des  « Labos ».

Ceci étant, les élèves, les parents d'élèves et tous les acteurs de la vie scolaire ont intérêt à veiller davantage pour que notre système scolaire qui est tombé plus bas que terre, ne continue pas de subir les coups des spécialistes d'antivaleurs.

Car, seul un véritable système éducatif digne de ce nom pourrait changer les mentalités de notre jeunesse, qui est l'avenir de ce pays.

Sinclair ARIES

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : Ven 16 juin 2017

×