ECOBANK : BRICE MARTIAL BAIDOU, HUISSIER DE JUSTICE, LIBRE...

Mardi 15 /11/2016 : 11h26

ECOBANK : BRICE MARTIAL BAIDOU, HUISSIER DE JUSTICE, LIBRE ; LA VICTOIRE DU DROIT SUR LES FORCES OBSCURES ET DEMONIAQUES

 

Depuis le samedi 12 novembre 2016, Brice Martial Baïdou, Huissier de Justice, arbitrairement retenu à la SRI, suite à la vente aux enchères publiques régulière, du véhicule de commandement de marque   VX Prado, du Directeur général d’Ecobank Centrafrique, est libéré. Pour un petit problème de management, qui ne pouvait nullement faire des vagues jusque sur la place publique, le directeur général d’Ecobank, Sylvain Pendi a mis en avant un orgueil mal placé. Entre un DG et un collaborateur, pouvait-on en arriver là ? Didace Sabone, rétrogradé de manière humiliante, sans motif raisonnable, a fait valoir ses droits au Tribunal du Travail qui a exigé du DG son rétablissement dans son statut de Directeur, le paiement de ses indemnités suspendues. Entre temps, deux (2) directeurs ont déjà fait les frais de la stratégie sournoise du DG, Sylvain Pendi, qui consiste à les pousser à la démission. Le DG récupère alors les postes pour y nommer ses propres compatriotes ou ses amis, car les Centrafricains ne sont pas des êtres humains. Le pays étant en crise, les Centrafricains ne valent rien, ils sont pourris, ils ne méritent pas des postes dans la hiérarchie supérieure d’Ecobank. Sylvain Pendi doit alors purger la banque, en plaçant les Centrafricains au bas de l’échelle.

L’orgueil aidant, Sylvain Pendi n’a voulu entendre raison. Ecobank a un Directeur juridique et des Conseils, mais ils n’ont pu peser dans la balance. Du Tribunal de Travail, l’affaire arrive au Tribunal de Grande Instance de Bangui (TGIB) qui rend une décision exécutoire. Un Huissier de Justice, Maître Martial Baïdou, est saisi pour une exécution immédiate de cette décision. Pour environ deux (2) millions de F CFA seulement, le DG, au lieu de s’exécuter, laisse passer les jours. Cependant, la procédure de la saisie-vente est enclenchée au su et au vu du DG, du Directeur juridique et des avocats. Ecobank a été déboutée à deux reprises par le TGIB, avant et après la vente du véhicule. Voyant la situation perdue, Sylvain Pendi pense qu’en politisant le dossier, il s’en tirerait à bon compte. Mais hélas, peine perdue. L’Agent d’exécution Brice Martial Baïdou a été arrêté. Mais son professionnalisme dans la procédure d’exécution s’est imposé comme un bloc de pierres face au torrent. Que Sylvain Pendi aille voir le soleil, la lune, il doit se résoudre à se plier devant le DROIT.

Le dossier continue de gravir les échelles en appel pour ce mardi 15 novembre 2016. Le Conseil d’Administration est totalement démissionnaire, alors qu’il s’agit d’un simple problème de management des ressources humaines. Des problèmes qui se traitent en interne, avec recours devant le Conseil d’Administration, en cas de non conciliation. Le DG Sylvain Pendi mépriserait-il aussi le Conseil d’Administration ? Ces derniers temps, le DG se livre à du chantage auprès de certaines personnalités, évoquant la fermeture de la banque, comme on fermerait une boutique libanaise. La fermeture d’une banque obéit à des procédures complexes, dont celle de la commission des banques ; soit, le DG agite l’épouvante d’une faillite d’Ecobank, pour faire entendre sa voix. Le DG prend-il les Centrafricains pour des naïfs qui vont le prendre pour le père Noël financier de la RCA ? La RCA est certes structurellement en retard par rapport aux pays voisins, mais elle n’est pas dépourvue du DROIT. Le pouvoir judiciaire est libre, indépendant et n’a de leçon à recevoir de personne, encore moins d’un DG, fut-il d’Ecobank. Depuis l’implantation d’Ecobank, la Banque Panafricaine, c’est la première fois qu’en moins d’un an après sa nomination, un DG est aussi impopulaire, aussi tonitruant à la tête de cette institution financière. C’est l’unique académicien financier que l’Afrique dispose et que toute la planète doit se soumettre à sa volonté. Sylvain Pendi n’a pas sa place à Ecobank Centrafrique.

(Affaire à suivre).

 

Julien BELA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×