DES VOIX EMANANT DE TOUTES LES COUCHES SOCIALES...

Mercredi 19 Octobre 2016 : 08h18

DES VOIX EMANANT DE TOUTES LES COUCHES SOCIALES ACCUSENT DIRECTEMENT LA MINUSCA D’ETRE DE CONNIVENCE AVEC LES FACTIONS DE LA SELEKA

Seleka 2Le récent regain de violences et autres exactions de tout genre, tant à Bangui, la capitale (Km 5) que dans l’arrière pays (Kaga-Bandoro, Ndomété, Kouango, Ngakobo, Bocaranga, Kouï …) n’ont pas laissé indifférent le peuple centrafricain. Toutes les couches socioprofessionnelles du pays ne sont pas passées par quatre (4) chemins et ont accordé leur violon pour pointer du doigt accusateur la « Minusca d’être de connivence avec les factions de la nébuleuse Séléka. Et ce, face aux massacres et aux tueries des civils que les Casques Bleus ont reçu mandat de l’Assemblée Générale du Conseil de Sécurité des Nations Unies de les protéger. Or, en réalité sur le terrain, tel ne semble pas malheureusement être le cas avec ces soldats onusiens, qui assistent passivement à toutes ces exactions et n’interviennent qu’après que les forfaits aient été déjà commis ».

Ces voix et pas les moindres se sont faites entendues du côté de l’Exécutif, du Parlement, de la Classe politique, des groupes armés et mouvements politico-militaires, des religieux, du chef traditionnel des peulhs de la RCA, de la société civiles et voire même des populations. Et ce, pour rappeler à la Minusca de respecter, de se conformer et de mettre concrètement en application son mandat. Les voix de toutes ces forces vives de la nation, actrices et partisanes de la sécurité et de la paix en RCA, seront-elles entendues par Parfait Onanga-Anyanga, patron de la Minusca ? Seuls les jours à venir nous en diront davantage sur la passivité, l’immobilisme des soldats onusiens en RCA.

 

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire