DECRYPTAGE DE LA SITUATION SECURITAIRE A BAMBARI APRES...

Jeudi 02 Mars 2017 : 10H16

DECRYPTAGE DE LA SITUATION SECURITAIRE A BAMBARI APRES

LE DEPART DE ALI DARAS

 

La première conférence de presse hebdomadaire décentralisée de la Minusca avait eu lieu ce mercredi 1er mars 2017 à Bambari. Co-animée par le chef de bureau de la Minusca à Bambari, le porte-parole de la mission onusienne en RCA ,le président de la délégation spéciale de la ville de Bambari, cette conférence de presse a permis aux conférenciers de décrypter la situation sécuritaire dans la préfecture de la Ouaka après le départ de Bambari du leader de l’Union pour la Paix en Centrafrique (UPC) ,Ali Daras.

En prenant la parole, le chef de bureau de la Minusca à Bambari a expliqué que c’était pour la première fois que la ville de Bambari a abrité cette conférence de presse hebdomadaire qui selon lui, était d’une importance capitale par rapport aux événements qui prévalent dans cette région de la RCA et qui continuent de faire l’actualité. Il a confirmé par ailleurs que Daras a effectivement quitté la ville de Bambari le 21 février 2017 grâce aux dialogues entamés par la Minusca, la communauté internationale ainsi que les autorités locales de cette ville. Après le départ du leader de l’UPC de Bambari, la Minusca est entrain de sécuriser toute la ville en attendant le redéploiement des Forces de Défense et de Sécurité.

Mais la coalition FPRC-MPC-RPRC, menée par Nourredine Adam continue de faire pression pour marcher sur la ville de Bambari. C’était dans ce sens que la Minusca est intervenue  pour stopper l’avancée d’une colonne de quarante (40) combattants du FPRC qui ont voulu marcher sur Bambari, à dix (10) kilomètres, le dimanche 26 février 2017.Le bilan faisait état d’un (01) mort et de sept (07) blessés dans le rang des éléments du FPRC. Pour finir, celui-ci a souligné que la situation sécuritaire à Bambari est calme. Mais la coalition menée par Nourredine continue de multiplier les barrières illégales sur l’axe Ippy-Bambari, entravant la libre circulation des personnes et des biens.

En répondant aux préoccupations des journalistes, le porte-parole de la Minusca et le maire de la ville de Bambari ont fait savoir que Nourredine Adam est entrain de recruter et de distribuer des armes aux jeunes de la ville d’Ippy, ce qui constitue un acte grave pour la paix en RCA. Mais selon Vladimir Monteiro, porte-parole de la Minusca, des dispositifs ont été déjà pris pour éviter toutes les exactions des groupes armés sur les populations civiles de la Ouaka et de la Basse-Kotto.

 

Bénistant MBALLA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire