CONSTRUIRE LA PAIX AVEC LES COMMUNAUTES EN RCA PAR...

Mardi 29.08.2017 : 09H48

CONSTRUIRE LA PAIX AVEC LES COMMUNAUTES EN RCA PAR LA PROMOTION DU DIALOGUE INTERCOMMUNAUTAIRE

La crise militaro-politique sans précèdent que traverse la RCA depuis plus de quatre (4) ans, a mis en rudes épreuves la cohésion sociale et le vivre ensemble entre les communautés musulmane et non-musulmane, sur toute l’étendue du territoire national. De ce fait, l’arme la plus puissante pour nous, afin de retisser les liens sociaux fragilisés entre ces deux (02) communautés, reste et demeure le dialogue.

A cet effet, le meilleur mayen de parvenir au développement et à  la stabilité de la RCA est d’outiller et d’accompagner les communautés locales à prévenir et à gérer leurs conflits (litiges), d’où qu’ils viennent et quelle que soit leur nature, de manière pacifique.

L’Etat et ses partenaires au développement, ont intérêt à conjuguer leurs efforts pour construire la paix avec les communautés musulmane et non musulmane, en promouvant le dialogue intercommunautaire. Cela est possible que par leurs appuis multiformes à la prévention et à la résolution pacifique des conflits, à travers le renforcement des capacités des autorités politico-administratives, des notables locaux, des leaders religieux, des leaders des femmes et des leaders des jeunes. Et ce, en les formant sur les pratiques en matière de la médiation et de la facilitation de dialogue, tout en les accompagnant à la consolidation effective de la paix en RCA.

Il faille donc mettre en place un cadre d’échanges, un système permanent de dialogue intercommunautaire dont les objectifs vont permettre de réconcilier tous les filles et fils du pays. Et ce, par de vastes campagnes de sensibilisation de tout le peuple centrafricain, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, sur les stratégies à mettre en place afin de sortir définitivement des violences intercommunautaires. Car, « la paix n’a pas de prix », dit-on. Et sans la paix, un pays ne peut se développer dans tous les domaines de la vie active. D’où l’implication et la contribution de tous s’avèrent indispensables, pour le rétablissement de la sécurité et de la paix en RCA. C’est une question touchant à l’intérêt général de la nation, et ne concerne pas seulement les autorités du pays.

Les musulmans et les chrétiens ont l’obligation de vivre et de coopérer ensemble, car étant des filles et fils de ce pays, et ayant la même couleur du sang qui circule dans leur corps. Ils doivent aussi cesser définitivement de s’entretuer et de s’entredéchirer par des conflits armés. Etant donné que de tels conflits ne profitent à personne, ni au pays d’amorcer sa réelle phase de décollage socio-économique et humain durable.

Le Petit YEKOA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire