CNSS : AVIS A MANIFESTATION D’INTERET

Vendredi 10 nov. 2017 : 09H29

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Unité - Dignité - Travail

-=-=-=-==-=-

MINISTERE DU TRAVAIL, DE L’EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE LA PROTECTION SOCIALE

 

CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE (C.N.S.S)

BP : 420 & 810 TEL. (00 236) 21.61.26.00/21.61.26.05 FAX 21.61.56.29

 

 

 

 

DIRECTION GENERALE

               *******

 AVIS A MANIFESTATION D’INTERET POUR

LA REALISATION DE L’ETUDE ACTUARIELLE

DU REGIME DE SECURITE SOCIALE DE LA CNSS

 

 

 

         I– CONTEXTE

 

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) de la République Centrafricaine informe les cabinets de conseil actuariel qu’elle lance un Avis à Manifestation d’Intérêt pour la réalisation de l’audit actuariel de son régime de sécurité sociale.

 

 

La CNSS est une institution privée chargée d’une mission de service public. Elle est dotée de l’autonomie de gestion et gère trois branches distinctes (Vieillesse-invalidité-décès, Risques Professionnels et Prestations Familiales et de Maternité) pour l’ensemble des travailleurs régis par le code du travail centrafricain. Ses ressources sont constituées principalement des cotisations, prélevées sur la base d’un salaire plafonné.

 

         II - MISSION

 

La mission porte sur les éléments suivants :

 

1. Réaliser l’audit actuariel du régime en statu quo ;

2. Dessiner la réforme et en mesurer les conséquences ;

3. Accompagner la réforme et former pour préparer le futur.

 

 

         III -     RESULTATS  ATTENDUS

 

Les produits attendus de l’étude sont les suivants :

 

● Un rapport décrivant l’évolution du régime selon ses principaux paramètres en
l’absence de réforme, sur un horizon de 50 ans ;

 

● Une comparaison des principaux paramètres du régime avec d’autres régimes
comparables (benchmarking international) ;

 

● Un rapport complet sur les options de réforme et les scénarii élaborés (description, projections, analyse) ;

 

● Une présentation des réformes adoptées dans plusieurs pays émergents ;

 

● Un plan de transition de l’ancien système au nouveau.

 

La mission sera conduite dans un délai ne pouvant excéder 6 mois.

 

Un appel d’offres comportant l’ensemble du dossier de demande de Propositions sera lancé dans une phase ultérieure, pour les cabinets présélectionnés à l’issue de cet appel à manifestation d’intérêt. Les critères d’éligibilité, l’établissement de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes au code des marchés publics en vigueur en République Centrafricaine.

 

         IV- ADRESSE

 

Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires et retirer les Termes de Référence à l’adresse mentionnée ci-après :

Service de Passation des Marchés Publics au Ministère de la Santé et de la Population ; numéros de téléphone : +236 75 04 37 45 / 72 37 13 07 ; email :

engougnon@gmail.com ; sis : Centre d’Information et de Documentation sur le SIDA, BP : 883 Bangui (République Centrafricaine) de 9 heures à 14 heures 30 minutes.

 

         V- CONSTITUTION ET DEPOT DES OFFRES

 

En plus de l’original, le candidat produira quatre (4) copies écrites de son offre en langue française qu’il déposera le lundi 20 novembre 2017 à 12 H 00 auprès du Service de Passation des Marchés Publics au Ministère de la Santé et de la Population. Les offres parvenues hors délai ne seront pas réceptionnées et retournées au candidat.

Bangui, le 31 octobre 2017

Richard KWANGBO-GUDA

Directeur Général

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×