BANGUI : A QUAND LA DISTRIBUTION NORMALE DU COURANT ELECT.. ?

Lundi 04 Sept. 2017 : 11H08

BANGUI : A QUAND LA DISTRIBUTION NORMALE DU COURANT ELECTRIQUE ?

La République Centrafricaine, un Etat qui couvre une superficie de 623.000 km2 est plongée dans l’obscurité depuis quelques années.

De 2008 à ce jour, la RCA est dans un problème où elle n’arrive pas à s’en sortir. Le courant électrique, 24 heures sur 24 tant à Bangui que dans l’arrière-pays, voilà le besoin, le cri de cœur des Centrafricains. Depuis le jour où la chute de Boali 2, l’unique barrage hydroélectrique qui alimente Bangui et les quelques rares villes de la RCA, est tombée en panne, impactant négativement sur la distribution du courant électrique, le courant électrique est distribuée 08 heures sur 24, ce qui fait obstacle aux usagers. Les ateliers de pneumatique, de soudure, pour ne citer que ceux-là, n’arrivent pas à fonctionner normalement. Le problème du courant est palpable. Le Centrafricain s’interroge sur la réparation des turbines tombées en panne à Boali 2.

Aucune amélioration après 09 ans passés presque dans le noir. Le pays est méconnaissable la nuit et le constat est amer sur certaines avenues de la capitale, notamment une bonne partie de l’avenue des Martyrs. La nuit, entre la fourchette Marabéna et Combattant, l’avenue est plongée dans le noir même quand il n’y a guère de délestage. Les lampes censées éclairées l’avenue sont abîmées. Certains poteaux électriques sont détruits par les habitants, d’autres encore sont renversés par le vent.

A quand la fin des ténèbres ? Le Centrafricain veut la lumière.

Félicien NZAPAYEKE MAMADOU

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×