BANGASSOU : LES AUTO-DEFENSES EXIGENT

Mardi 26.09.2017 : 10H27

BANGASSOU : LES AUTO-DEFENSES EXIGENT LA RELOCALISATION DES DEPLACES INTERNES, LEUR PRISE EN COMPTE DANS LE DDRR

Les violences sur les civils et les affrontements meurtriers entre les groupes armés à Bangassou, chef-lieu de la préfecture du Mbomou, ont commencé à baisser d’intensité. Les activités confondues semblent reprendre de plus belles, tout comme la vie. Seulement, il y a encore des déplacés internes dont la majorité est constituée de la communauté musulmane au Petit Séminaire Saint-Louis de Bangassou, ainsi que la présence des Auto-défenses armés à travers cette ville. Ce qui constitue de véritables entraves au retour de la sécurité et la libre circulation des personnes et des biens.

D’où l’importance de la réunion regroupant les membres du Comité Local de la Paix et de la Réconciliation (CLPR), avec les responsables du contingent de la Minusca et des Auto-défenses, afin de trouver un compromis y relatif. C’était le samedi 23 septembre 2017.

A l’issue de cette réunion, les Auto-défenses avaient fait deux (02) exigences à l’Exécutif, ainsi que les responsables du contingent de la Minusca aux Auto-défenses. Pour les Auto-défenses, ils exigent le relogement (relocalisation) des déplacés internes du Petit Séminaire Saint Louis dans un  autre lieu (pour permettre aux séminaristes de reprendre le chemin de l’école), et leur prise en compte dans le programme DDRR.

Quant à la Minusca, elle demande aux Auto-défenses de ne pas se promener avec leurs armes à travers la ville, et surtout de ne pas s’attaquer aux patrouilles des soldats onusiens. Voici en gros les quatre (04) principales recommandations sanctionnant ladite réunion.

Au nom de la sécurité et de la paix à Bangassou en particulier, et en RCA en général, nous exhortons toutes les parties concernées, y compris l’Exécutif, de s’assumer et de remplir comme il se doit leurs missions avec impartialité. Et ce, pour l’intérêt supérieur de la nation et le bonheur de tout le peuple centrafricain sans exclusion.

Le Petit YEKOA

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×