BAC 2017 : DES CAS DE FRAUDE SIGNALES

Mardi 27.06.2017 : 09H55

BAC 2017 : DES CAS DE FRAUDE SIGNALES

Ils sont nombreux à vouloir à tout prix décrocher le baccalauréat (BAC) toutes séries confondues, mais ils sont aussi nombreux, ces vendeurs d’illusion. L’épreuve d’anglais réveillait de l’espoir chez les élèves de la série B. Mais le jour-J, ce rêve devient utopique.

Au Centre N°6 où composent les élèves de la série B, des fuites d’anglais ont circulé de partout. Mais malheureusement, ces fuites ne sont pas tombées à pic. D’où sortent donc cette fuite ?

A vrai dire, les arnaqueurs sont nombreux et attendent de pareilles occasions pour se faire de l’argent en induisant les candidats à l’erreur. Dans toutes les salles dudit Centre, presque tous les élèves avaient cette fuite sur eux, mais disgrâce, un autre sujet d’anglais a complètement dérouté ces élèves qui misaient sur leur fuite.

Ces vendeurs d’illusion, où les retrouver ? Et comment peut-on faire obstacle à la prolifération de ce système qui gangrène l’avenir de nos enfants ? Ils sont partout autour de nous, mais un système nanti de répression échappe à nos forces. Laisser impuni ce délit est synonyme d’encourager la baisse de niveau en République Centrafricaine.

Le pays doit ouvrir les yeux sur ces genres de phénomènes qui, chaque année, mettent une puce dans la tête des élèves. Ces arnaqueurs et vendeurs d’illusion doivent aussi faire partie des préoccupations majeures du département de l’Education et de la Sécurité.

Pour les élèves, vaut mieux obtenir une faible mais noble note que de compter sur les fuites.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×