« AGENDA DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET

Mercredi 07.06.2017 : 10H35

« AGENDA DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET ACTUALITE POLITIQUE DOMINANTE DU 29 MAI AU 03 JUIN 2017 », D’APRES LE MINISTRE CONSEILLER EN COMMUNICATION, PORTE-PAROLE A LA PRESIDENCE

 

Le ministre Conseiller en communication, Porte-parole à la Présidence, Albert Mokpème-Yaloké, a fait le point sur l’agenda du président de la République, professeur Faustin Archange Touadéra, et l’actualité politique dominante du 29 mai au 03 juin 2017. C’était le samedi 03 juin dans la salle de banquet du Palais de la Renaissance, aux environs de 11 heures.

D’après le ministre Conseiller en communication, Porte-parole à la Présidence, « l’agenda du président de la République durant cette semaine a été très chargé. Car, il a eu à accorder une série d’audiences à certaines délégations étrangères, au procureur de la Cour Pénale Spéciale (CPS) et à la représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies, en matière des Droits de l’Homme.

C’est ainsi que le président de la République s’était entretenu à tour de rôle avec la délégation de la société française Géo-Coton, spécialisée dans la production et la commercialisation de la culture du Coton. Il est question de la relance de cette culture de rente dans l’Ouham, l’Ouham-Péndé, la Kémo, la Nana-Gribizi et la Ouaka. Et ceci pour atteindre une production annuelle de 60.000 tonnes. A cet effet, il y a eu la signature d’une convention entre le ministre de l’Agriculture et cette délégation de la société française Géo-Coton.

Aussi, le président de la République avait reçu la délégation du groupe immobilier KMG, qui veut construire des logements sociaux en RCA et urbaniser la ville de Bangui, la capitale. Et ce, en présence du président de la Délégation Spéciale de la Ville de Bangui et du Directeur Général de la banque CBCA. C’est pour autant dire que la politique socio-économique du président de la République est en marche.

Le procureur de la CPS et la représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies, en matière des Droits de l’Homme, avaient également été reçus par le chef de l’Etat. Au menu de leurs échanges, des sujets sur le rôle et l’opérationnalité effective de la CPS en RCA, la protection des civils, la restauration de l’autorité de l’Etat dans l’arrière-pays et le respect des droits fondamentaux humains, ont été abordés par ces trois (3) hautes personnalités.

Sur le plan politique, c’est l’affaire de conversation entre Anicet-Georges Dologuélé, président de l’URCA et le Capitaine Joachim Kokaté, à propos d’un éventuel coup d’Etat en préparation, qui avait dominé l’actualité. Pour ce fait, l’Exécutif n’est nullement impliqué de près ou de loin dans la mise sur écoute de Dologuélé lors de cette conversation  avec Kokaté. Et si ce fait s’est avéré vrai, il n’y a que la justice seule qui est habilitée à ouvrir une enquête pour faire toute la lumière sur ladite affaire. Toutefois, le président de la République a appelé tout le peuple centrafricain au calme et à la vigilance ».

Le Petit YEKOA

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire