A PAIX, LA COHESION SOCIALE, LE VIVRE ENSEMBLE …

Mercredi 23 Novembre 2016 : 09h44

LA PAIX, LA COHESION SOCIALE, LE VIVRE ENSEMBLE … SONT DEJA AU RENDEZ-VOUS. QU’ATTEND LE FPRC, MPC, RPRC, L’UPC ET RRR POUR

DEPOSER LES ARMES ?

 

 

« L’union sacrée » est devenue une réalité ce jeudi 17 novembre 2016 à Bruxelles. La délégation centrafricaine a prouvé devant l’opinion internationale que les Centrafricains veulent désormais respirer la paix, rien que la paix, et sortir définitivement de la misère la plus ordurière qu’ils traversent depuis bientôt quatre (4) ans. L’une des priorités à réaliser pour ramener la paix et relancer le développement économique du pays, est le programme Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR) dont les chantiers s’exécutent lentement mais sûrement. Les onze (11) groupes armés qui se sont déjà engagés dans ce vaste chantier (DDRR) pour faire la paix vont bientôt bénéficier du soutien des autorités centrafricaines et de la communauté internationale. C’est autant dire que la paix, la sécurité, la cohésion sociale, le vivre ensemble et la réconciliation nationale sont déjà au rendez-vous.

« L’union fait la force », dit-on. C’est le constat fait lors de la table ronde de Bruxelles ce 17 novembre 2016. Les Centrafricains, unanimes et solidaires, ont fini par convaincre les donateurs à aider la RCA à sortir définitivement de la crise. Nous osons croire que cette union ne doit pas se terminer à Bruxelles. Cela doit être enraciné  dans la tête de la population centrafricaine du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. La société civile et la classe politique ont dorénavant compris qu’il faut nous unir pour sauver notre patrie en danger. Il faut moraliser, conscientiser non seulement les groupes armés, mais aussi les populations civiles à rompre avec la haine, la méchanceté, les clivages et les violences. Et cela doit se passer nécessairement par des campagnes de sensibilisation à travers le dialogue. La Séléka et les Anti-Balaka sont tous des compatriotes centrafricains. C’est pourquoi, il faut toujours dialoguer avec eux pour les ramener à la raison.

Les combattants des mouvements FPRC, MPC, RPRC, UPC et RRR ne sont pas des extraterrestres. Ce sont des êtres humains créés à l’image de Dieu et dotés de raison et de bon sens. C’est pourquoi, nous continuons de leur lancer un appel vibrant d’intégrer le programme DDRR pour qu’ensemble, nous fassions la paix. La paix est déjà là. Il suffit que ces groupes que nous venons de citer ci haut déposent les armes pour que chacun vaque librement à ses occupations quotidiennes. L’agriculture, l’élevage, la chasse, la pêche, le petit commerce, la maçonnerie, la menuiserie … constituent des atouts indispensables pour la relance économique et le développement. Pourquoi le FPRC, MPC, RPRC, UPC et RRR veulent-ils rester dans la misère ? A Bouar par exemple, la cohésion sociale, le vivre ensemble, la paix et la réconciliation règnent à 100 % parmi les populations. Sur les différents chantiers que nous avions visités à Bouar, les deux (2) communautés sont réunies et travaillent ensemble. Les ex-combattants de Bouar ont saisi l’opportunité qui leur est offerte pour réintégrer la vie sociale. Pourquoi pas le RPRC, l’UPC, le MPC, le FPRC et le RRR ?

Si chaque Centrafricain prend son temps de réfléchir au moins tous les jours sur les graves évènements que nous avons traversés, personne n’osera se retourner dans la violence. Même au Rwanda où la crise était pire, nous n’avions jamais vu un tel degré de destruction. Or, le Centrafricain, manipulable à souhait, pour un rien, a ravagé tous les tissus socioéconomiques de son propre pays. Ce ne sont pas les ex-Séléka et Anti-Balaka qui nous démentiront. Ils ont mis aujourd’hui le pays à plat. Conséquence : souffrance, misère, chômage et que savons-nous encore ? Qui paie actuellement le pot cassé ? N’est-ce pas ces mêmes jeunes ? Il est encore temps que ces groupes armés récalcitrants prennent conscience et cessent immédiatement avec les violences pour donner une chance à la paix et au développement du pays.

 

Bénistant MBALLA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×