2ème VISITE DU MAIRE NAKOMBO AU MARCHE DU KM 5 DE BANGUI ...

Vendredi 27.01.2017 : 10H42

2ème VISITE DU MAIRE NAKOMBO AU MARCHE DU KM 5 DE BANGUI : SENSIBILISATION DES COMMERCANTS ET COMMERCANTES A REGAGNER LEURS MARCHES

 

Le Président de la Délégation Spéciale de la ville de Bangui (PDSVB), Emile – Gros Raymond Nakombo, a effectué sa deuxième visite officielle, au marché du Km 5 dans le 3ème arrondissement de la ville de Bangui, le jeudi 26 janvier 2016. Durant trois (3) heures de temps, c’est-à-dire de 7 heures à 10 heures, le PDSVB Nakombo, accompagné du Maire du 3ème arrondissement, des notables et des responsables de la fédération et des associations des Koli et Ouali-Gala du marché du Km 5, ont parcouru les marchés Kokoro, Mamadou Mbaïki et Sambo, pour palper du doigt les réalités qui s’y trouvent. Et durant le trajet, sensibiliser les commerçantes et commerçants, ainsi que les bouchers et vendeurs de pain, sur la propreté, l’hygiène alimentaire, l’assainissement de leurs milieux, et surtout les exhorter à regagner leurs marchés et à s’acquitter de leurs divers droits et taxes de marché.

Cette deuxième visite officielle du PDSVB Nakombo, a été appréciée à sa juste valeur par tous les commerçantes et commerçants confondus du Km 5.

Au niveau de la Mairie du 3ème arrondissement, où il y a du monde, trois (3) allocutions ont été prononcées par le président de l’une des associations, le 2ème Vice-président de la fédération des Koli et Ouali-Gala du Km 5, Haroun Sakis alias « Tokis » et le PDSVB Nakombo. Des trois allocutions, il est fait constat de l’état dégradant des lieux, et à cet effet, une liste des doléances a été remise officiellement au PDSVB, par les responsables des Koli et Ouali-Gala.

Quant à Nakombo, « en ma qualité de PDSVB, mon travail ne consiste pas à rester au bureau, motif pour lequel je suis venu aujourd’hui vers vous. Et c’est ma deuxième visite officielle. Que chaque habitant du 3ème arrondissement en général, et du Km5 en particulier, cultive l’esprit de paix, de tolérance et du vivre ensemble. Car, la sécurité et la paix à Bangui, doivent commencer au Km5. J’ai vu les conditions déplorables dans lesquelles vous exercez vos activités commerciales. Mais regagnez les marchés et payez vos droits et taxes de marché. Et ceci pour nous permettre d’investir pour votre bien, car vous aurez aussi des ristournes. Beaucoup de projets à réaliser sont en cours, et nos bailleurs sont prêts à les financer. Mais à conditions que vous intégriez et regagniez vos marchés respectifs. Car nul n’ignore que le Km5 est le principal pourvoyeur de la municipalité de Bangui en terme de recettes ».

A vrai dire, le Km5 est entrain de renouer avec la belle vie d’antan. Car il y a la circulation, l’ambiance, l’animation et la joie, que nous avions vécues lors de cette deuxième visite officielle du PDSVB Nakombo.

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire