LE MINISTRE DE LA DEFENSE, JOSEPH YAKITE DANS LA DROITE LIGNE :

Vendredi 23 Déc. 2016 : 10H10

LE MINISTRE DE LA DEFENSE, JOSEPH YAKITE DANS LA DROITE LIGNE : BIENTÔT UNE COMPAGNIE DES FACA SERA OPERATIONNELLE

Joseph yaketc3a9 min dc3a9f

Ce que le peuple centrafricain attend et réclame à cor et à cri, pointe à l’horizon. L’opérationnalisation de la 1ère compagnie des éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) qui suivent un entraînement depuis plusieurs mois, n’est qu’une question de jour. Formés depuis quelque temps par la Mission Européenne de Training (EUTM), ces quelques six cents (600) militaires centrafricains vont bientôt être opérationnels. Tenez-vous bien, ce sera au courant du mois de janvier 2017.

Privés de leur exercice militaire depuis la période Bozizé et le 24 mars 2013, date de la prise de pouvoir de la coalition Séléka menée par Michel Djotodia Am Non Droko, ces éléments des FACA vont bientôt être réhabilités dans leur mission. La cérémonie de fin d’entraînement de la 1ère compagnie des FACA se déroule ce vendredi 23 décembre 2016 au camp Kassaï. C’est un ouf de soulagement pour le peuple centrafricain, surtout les populations de l’arrière-pays qui continuent d’être massacrées par les combattants du FPRC, de l’UPC, du RPRC, du MPC et des 3 R. Avec cette opérationnalisation, nous osons espérer que la fin du calvaire des Centrafricains a sonné. Car il est inadmissible qu’après le retour à l’ordre constitutionnel intervenu le 30 mars 2015 et malgré la main tendue du Chef de l’Etat et le dialogue qu’il prône, certains groupes armés ne l’entendent pas de cette oreille. Il ne se passe pas un jour sans que les Centrafricains ne tombent sous les balles de ces seigneurs de guerre. De Kaga-Bandoro à Alindao, en passant par Koui, Bria, Bakala, Ippy, Ndassima, nos compatriotes de l’arrière-pays meurent comme des mouches, car ne bénéficiant d’aucune protection. En l’absence de nos FACA dans les villes de provinces, ces criminels, assassins, hors-la-loi, en profitent pour tuer les civils innocents, incendier leurs maisons et villages. Toutes ces exactions inqualifiables des combattants des groupes armés sur les populations civiles s’estomperont un jour. Nos concitoyens respireront un nouvel air, circuleront librement et vaqueront avec quiétude à leurs occupations habituelles, grâce à la mise sur pied de l’armée nationale.

Et ce, à cause de la détermination, de la clairvoyance, de la compétence, du courage du ministre de la Défense Nationale, Joseph Yakité qui ne ménage aucun effort pour l’opérationnalisation des FACA. Ce travail abattu par ce digne fils du pays, bien que candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2015 – 2016, est louable, et mérite d’être salué et encouragé par tous. Car, qui a cru un jour que les FACA seront opérationnelles ? Ce sera chose faite d’ici quelques jours. Les Centrafricains de l’intérieur du pays doivent prendre un peu leur mal en patience en attendant que le ciel s’éclaircisse. Et il s’éclaircira dans peu de jours.

Certains compatriotes malintentionnés ont taxé Joseph Yakité de tous les maux du monde : incompétence notoire, passivité, immobilisme. Même les élus de la nation, lors de son interpellation à l’Assemblée Nationale, ont clairement demandé qu’il soit démis de sa fonction par le président de la République, Chef de l’Etat, professeur Faustin Archange Touadéra. Que diront-ils encore avec cette opérationnalisation de la 1ère compagnie des FACA qui a suivi un entraînement accru, parrainé par l’EUTM ? Qui lèvera le petit doigt pour affirmer que Joseph Yakité ne fait absolument rien ou ne déploie aucun effort pour remettre sur scelle les FACA ? Personne à ce que nous croyons. Il est certes vrai que certains ministres sont des bureaucrates et non des technocrates. Mais d’autres tels que Félix Moloa, ministre du Plan, de l’Economie et de la Coopération, Henri-Marie Dondra, ministre des Finances et du Budget, ainsi que Joseph Yakité, ministre de la Défense Nationale font correctement leur travail à la tête de leur département respectif. Nous avons aussi oublié de citer Aboubakar Moukadas Noure, ministre de l’Education Nationale. Quant aux autres, Dieu seul sait ce qu’ils font pour relever la RCA tombée au fin fond du gouffre.

Il convient tout de même de signaler que l’armée centrafricaine se met doucement mais sûrement en marche avec l’opérationnalisation de la 1ère compagnie des FACA formée par l’EUTM. Il n’y a plus de souci à se faire. Une autre compagnie entrera en formation et entraînement dans les jours à venir. Le cycle suivra son cours. Bravo, EUTM !

 

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA  

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire