LE HAUT CONSEILLER BLANDIN SONGUEL A FAIT LE BILAN DE SON ....

Mercredi 26 Octobre 2016 :09h11

LE HAUT CONSEILLER BLANDIN SONGUEL A FAIT LE BILAN DE SON PASSAGE AU HCCT A SES CONFRERES DE LA PRESSE ECRITE

Blandin songuel 1Le Haut Conseiller à la Communication, Blandin Songuel, a animé une conférence de presse, à la Maison de la Presse et des Journalistes (MPJ), le vendredi 21 octobre 2016. Le but de cette conférence de presse, est de faire le bilan de trois (3) ans de son passage au Haut Conseil de Communication de la Transition (HCCT), à ses confrères et consœurs de la presse écrite.

D’entrée de jeu, Blandin Songuel a signifié, « je prends la parole en mon nom propre, en tant que professionnel et représentant de la presse écrite au HCCT. Le but de cette conférence de presse est de vous faire un bref bilan de mon passage au HCCT par la presse écrite. D’où j’ai le devoir et l’obligation de vous rendre compte de la mission que vous m’aviez confiée. Des onze (11) correspondances adressées au nom du HCCT à nos partenaires à l’étranger, sept (7) d’entre-elles sont initiées par moi, bien que cela ne relève pas de ma compétence. C’est donc une marque de confiance que m’aviez placée le président du HCCT. J’ai eu à effectuer pour le compte du HCCT, trois (3) voyages à l’extérieur qui sont très rentables. Parmi les dix-sept (17) projets mis en chantier par le HCCT, quatre (4) ont été financés et réalisés (le face-à-face presse audio visuelle et la presse écrite à la MPJ ; l’élaboration du Code de Bonne Conduite lors des élections de 2015-2016 ; le face-à-face de la presse écrite avec la Minusca ; et les voyages à l’extérieur). Autre projet réalisé, c’est le face-à-face entre les deux (2) présidents au second tour des élections , et un ouvrage y relatif à mettre à mon actif. J’ai eu aussi à traverser des difficultés (cas de ma sanction de manière illégale par le HCCT. Je vous dis que je suis victime de l’arbitraire. Mais comme c’est une décision collégiale qui a été prise, j’ai du la respecter. Cas du véhicule affecté par la présidente de transition au HCCT, pour servir de liaison, utilisé à d’autres fins, que j’avais dénoncé). Aujourd’hui, je fais partie des rédacteurs du Comité chargé de l’Elaboration des textes organiques de six (6) autres institutions de la République », a-t-il conclu.

 

 Le Petit Yékoa

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire