LES VILLES DE BERBERATI, BODA, CARNOT ET NOLA DECLAREES...

LES VILLES DE BERBERATI, BODA, CARNOT ET NOLA DECLAREES « ZONES VERTES » PAR LE PROCESSUS DE KIMBERLEY, PEUVENT DESORMAIS EXPORTER LEURS DIAMANTS

Diamant

 

« Petit à petit, l’oiseau fait son nid », dit un adage populaire, très répandu sur le continent africain. Aujourd’hui en RCA, avec le retour à l’ordre constitutionnel, le 30 mars 2016, cet adage est entrain de se matérialiser, de se concrétiser dans le domaine des mines. Car, nul n’ignore qu’après le coup d’Etat de la nébuleuse coalition Séléka, le 24 mars 2013, le processus de Kimberley avait pris une sanction portant interdiction d’exportation de diamants centrafricains, qualifiés de « diamants de sang » sur le marché mondial.

Au fur et à mesure, avec l’amélioration de la situation politico-militaire en RCA, bien que certaines zones d’ombres d’insécurité y persistent sur une bonne partie du territoire national, les villes de Berbérati, Boda, Carnot et Nola ont été déclarées « zones vertes » par le processus de Kimberley. Et donc elles peuvent désormais exporter sans problème leurs diamants sur le marché mondial. L’annonce officielle a été rendue publique par le ministre de l’Energie, des Mines et de l’Hydraulique, Léopold Mbolifatran, au cours d’une conférence de presse qu’il avait animée dans son cabinet à Bangui, le mardi 04 octobre dernier. N’est-ce pas là une bonne nouvelle pour le peuple centrafricain en général, et pour les opérateurs du secteur minier en RCA en particulier ? C’est pour autant dire qu’on s’achemine doucement mais sûrement vers la levée totale d’embargo interdisant l’exportation de diamants centrafricains vers le marché mondial. Et ce, nous osons dire et croire même que la levée totale de cet embargo sera effective avant la fin de cette année 2016.

Pourvu que les nouvelles autorités légitimes du pays fassent des réformes salvatrices du secteur minier centrafricain et capitalisent ses acquis pour le bonheur de tout le peuple centrafricain en général, et surtout des zones minières en particulier.

 

Le Petit YEKOA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire