LES CASQUES BLEUS DE LA MINUSCA ONT L’OBLIGATION DE REDONNER...

Vendredi 20 Janvier 2017 : 10H05

LES CASQUES BLEUS DE LA MINUSCA ONT L’OBLIGATION DE REDONNER CONFIANCE AU PEUPLE CENTRAFRICAIN EN MATIERE DE SECURITE EN CETTE ANNEE 2017

 

Déployés effectivement en RCA en septembre 2014, suite à un vote de l’Assemblée Générale du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, les Casques Bleus de la Minusca ont l’obligation de redonner confiance au peuple centrafricain en matière de sécurité en cette année 2017. Accusés à tort ou à raison par bon nombre d’entités des Forces Vives de la Nation (FVN), de ne pas avoir exécuté dans leur esprit et lettre les différentes résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies, contenues dans leur mandat, ces soldats onusiens doivent rectifier leurs tirs et corriger leurs erreurs du passé.

A cet effet, ils ont l’obligation et la lourde responsabilité de protéger effectivement les populations civiles centrafricaines, face aux tueries, aux violences, aux viols et autres actes criminels et barbares dont elles sont victimes de la part des groupes armés non conventionnels. Et ce, pour garantir la libre circulation des personnes et des biens à l’intérieur du pays, gage de sécurité sur toute l’étendue du territoire nationale, et la relance de l’économe de la RCA.

Aussi, les Casques Bleus de la Minusca, n’ont pas droit de caresser dans le sens du poils les mercenaires et leaders des mouvements politico-militaires, réticents au Rapatriement et récalcitrants au DDR ou de conjuguer avec eux. Car depuis le retour du pays à l’ordre Constitutionnel, le 30 mars 2016, jusqu’à ce jour, les nouvelles autorités démocratiquement élues, n’ont managé aucun effort pour le retour définitif et effectif de la sécurité et de la paix en RCA. Mais ne disposant pas sous leur main l’armée nationale, pour remplir les fonctions régaliennes traditionnelles de l’Etat, il n’y a que les Casques Bleus de la Minusca qui sont les mieux indiqués pour les accomplir et les assumer. N’oublions surtout pas que les Forces Armées Centrafricaines (FACA), sont actuellement en pleine phase de leur refondation et restructuration, avant d’être redéployées sur l’ensemble du territoire national. Et ceci pour protéger les populations civiles et défendre l’intégrité du territoire national. Mais, dès à présent, la balle est dans le camp des Casques Bleus de la Minusca, pour agir en lieu et place de nos FACA.

 

Le Petit YEKOA 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire