FORUM DES INVESTISSEURS PREVU A BANGUI

Mardi 07 .Nov. 2017 : 11H34

REUNION DE MISE AU POINT SUR LES DISPOSITIFS DE COUVERTURE MEDIATIQUE DU FORUM DES INVESTISSEURS PREVU A BANGUI DU 08 AU 09/11/2017

Le directeur commercial extérieur, en sa qualité de rapporteur général du Comité d’Organisation du Forum des Investisseurs de Bangui (COFIB), Alain Douaté, avait tenu une réunion de mise au point sur les dispositifs de couverture médiatique du Forum des Investisseurs (FI) prévu à Bangui du 08 au 09 novembre 2017. C’était le samedi 04 novembre dernier de 14 heures 17 minutes à 15 heures 40 minutes, dans la salle de conférence du ministère du Commerce et de l’Industrie.

A cette occasion, il y a eu des échanges et débats entre les membres du Comité d’Organisation et les journalistes conviés sur trois (03) points essentiels. Il s’agit de : sécurité de la couverture médiatique de cet évènement de portée internationale, aperçu de ce Forum des Investisseurs et accréditations.

Selon les membres du Comité Préparatoire, « l’accès à l’Hôtel Ledger Plazza, lieu où se tiendra ce Forum des Investisseurs, est lié aux accréditations données aux organes de presse par son Comité Préparatoire. Donc, les journalistes retenus devaient présenter leurs cartes de presse et badges de ce forum à l’entrée de l’Hôtel Ledger Plazza pour y avoir accès. Aussi, ils devaient respecter les ordres protocolaires et ne couvrir que les cérémonies d’ouverture et de clôture.

En 2015, il y avait eu le Forum sur le Secteur Privé en RCA, mais l’insécurité et les violences ont impacté négativement sur la mise en œuvre effective de ses recommandations. C’est ainsi qu’en marge de la table ronde de Bruxelles en Belgique en novembre 2016, le gouvernement de la RCA, la Banque Mondiale (BM) et l’Union Européenne (UE), avaient mis en place un Plan de Relèvement de l’Economie Nationale (PREN), axé sur trois (03) principaux piliers. D’où l’organisation de ce Forum des Investisseurs pour recadrer les choses, car l’extrême pauvreté et le taux élevé du chômage ont rendu très fragile le tissu économique de la RCA. Donc, il faille faire drainer au pays des investisseurs étrangers pour créer des emplois au profit de nos jeunes, tout en améliorant notre climat d’affaires par des mesures très attrayantes et incitatives. Et c’est pour promouvoir des investissements étrangers directs en RCA dans cinq (05) secteurs (mines, agriculture, forêts, transports, services et industries). C’est la particularité de ce Forum des Investisseurs qui va voir la participation de cent cinquante (150) personnes venues de l’intérieur et de l’extérieur du pays et qui sera financé par la Société Financière Internationale (SFI) ».

Mais les journalistes retenus sont restés sur leur soif quant aux frais de la couverture médiatique de ce grand évènement de portée internationale, étant donné que c’est la presse internationale qui est mieux prise en charge financièrement au grand dam de la presse nationale. Aussi, ceux-ci n’apprécient pas la méthodologie de travail qui leur est imposée et qui ne se limite qu’aux cérémonies officielles d’ouverture et de clôture. Finalement, quel rôle va jouer la presse nationale lors des assises de ce Forum des Investisseurs ? Méditons-en ensemble, car il est question de vendre à travers la presse nationale, l’image de marque de notre cher et beau pays à l’extérieur. Précisons que ledit Forum sera placé sous le haut patronage du président de la République, chef de l’Etat, professeur Faustin Archange Touadéra.

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire