60 APPRENANTS ISSUS DES CONTINGENTS GABONAIS,..

Vendredi 20.10.2017 : 10H01

60 APPRENANTS ISSUS DES CONTINGENTS GABONAIS, BURUNDAIS,

RWANDAIS, CAMEROUNAIS DE LA MINUSCA  ET DES FACA ONT RECU LEURS CERTIFICATS DE FIN DE FORMATION

Vingt cinq (25) éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA), associés à leurs compagnons d’armes des contingents Gabonais, Camerounais, Burundais et Rwandais de la Minusca ont reçu ce jeudi 19 Octobre 2017 au camp militaire Kassaï à Bangui leurs attestations de fin de formation en maintenance de véhicules militaires.

Organisée par l’ambassade des Etats-Unis à Bangui, en partenariat avec la mission Européenne de Training (EUTM) et la Minusca, cette formation qui a duré six (06) semaines s’inscrit dans le cadre de la reforme du Secteur de Sécurité, de la Restructuration de l’Armée Nationale et de la Restauration de l’Autorité de l’Etat dans tout le pays.

Trois (03) discours ont ponctué cette cérémonie de remise de certificats aux 60 apprenants.

Eric Whitaker, chargé d’affaires par intérim à l’ambassade des Etats-Unis à Bangui, a expliqué que cette formation qui a débuté depuis le 14 Septembre dernier est une initiative de l’ambassade des Etats-Unis qui s’inscrit dans le cadre de la restructuration des Forces de Défense et de Sécurité en général et le renforcement des capacités pour la Reforme du Secteur de Sécurité, le redéploiement progressif de l’autorité de l’Etat dans le pays. Pour boucler son propos, il a salué le courage des partenaires financiers, notamment ceux de la mission européenne de training (EUTM),  de la Minusca et du Ministère de la Défense Nationale de leurs engagements à soutenir cette formation et a réaffirmé l’engagement des Etats-Unis à continuer de soutenir la RCA.

Le colonel Leroux de l’EUTM-RCA a, quant à lui, salué cette formation initiée par l’ambassade des Etats-Unis qui, selon lui, est une première expérience permettant aux éléments des Forces Armées Centrafricaines et des troupes Camerounaise, Rwandaise, Burundaise et Gabonaise de la Minusca de renforcer leurs connaissances en maintenance de véhicules militaires. Il a expliqué que cette formation est doublement innovante, puisqu’elle a une dimension régionale et la première expérience en maintenance d’automobiles militaires. Il a souhaité que cette formation se poursuivra et n’a pas manqué de témoigner sa gratitude envers tous les partenaires au développement de la RCA qui ont soutenu cette formation.

Ludovic Ngaifeï, chef d’Etat Major des Forces Armées Centrafricaines a d’entrée de jeu rappelé le contexte sécuritaire de la RCA, caractérisé par des violences, malgré les efforts déployés par la Minusca pour stabiliser le pays. Selon lui, c’est cette situation qui a poussé toute la population à réclamer le retour des Forces Armées Centrafricaines pour être soit en appui, soit dans des opérations conjointes qui se font sur le sol centrafricain. Car, rien ne peut se faire sans l’armée nationale qui a pour mission principale la protection de la population. Il a déploré certaines conditions préalables à prendre en compte et qui retardent l’opérationnalisation des FACA entre autres, le manque de moyens matériels et d’équipements.

Toutefois, celui-ci a reconnu que cette formation fait partie des trois (03) piliers pour la réhabilitation et le redéploiement des Forces Armées Centrafricaines. Pour finir, il a appelé les bénéficiaires de cette formation à pérenniser les connaissances acquises et a remercié tous les partenaires au nom du Ministre de la Défense Nationale.

La cérémonie s’est achevée par la remise des certificats aux bénéficiaires de cette formation suivie d’une photo de famille et d’un cocktail offert aux invités.

Il faut noter que l’ambassade des Etats-Unis a fait un don d’une vingtaine de véhicules de marques « Renault », « Ford » et « Nafiss international » aux Forces Armées centrafricaines à la fin de cette formation.

 

Bénistant MBALLA

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire