FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA APPELLE..

Jeudi 13.07.2017 : 10H35

FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA APPELLE LES CENTRAFRICAINS AU SENS DU PATRIOTISME ET REITERE SON ENGAGEMENT POUR RESTAURER LA PAIX A TRAVERS LE DIALOGUE

Un atelier de « renforcement des capacités sur la médiation et le dialogue pour la paix en RCA » se déroule à l’hôtel Ledger Plazza à Bangui. Les travaux de l’atelier qui vont durer trois (03) jours regroupent : les représentants des groupes armés, de la société civile et du pouvoir public. Organisé par l’ONG internationale « Accord » et la Minusca, en partenariat avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et le programme national DDRR/RSS/RN, l’atelier vise à renforcer les capacités des participants pour une résolution pacifique de la crise en République Centrafricaine.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du chef de l’Etat, du Premier ministre, de certains membres du bureau de l’Assemblée Nationale, du président de la délégation spéciale de la ville de Bangui, des représentants de la CEEAC, de l’ONG « Accord », des ambassadeurs, ainsi que des chefs de missions diplomatiques.

Selon le représentant  du directeur exécutif et fondateur de l’ONG « Accord », « le renforcement des capacités sur la médiation et le dialogue pour la paix est l’un des objectifs de l’ONG « Accord ». L’atelier vise à trouver une solution pour la résolution pacifique de la crise en Afrique et particulièrement en République Centrafricaine. « Accord » a œuvré en RDC, au Burundi, en Afrique du Sud et bien d’autres pays, en apportant son soutien à la société civile, aux organisations féminines, et  bien d’autres couches de la société pour trouver une solution à la résolution pacifique des crises… ». Quant au représentant de la CEEAC, « les chefs d’Etats de la CEEAC sont prêts à soutenir un des leurs qui se trouve dans la difficulté. C’est pourquoi, la CEEAC  a déployé des troupes en RCA pour ramener la paix au sein de la population, a appuyé les autorités de la transition et le processus électoral etc. Les participants de l’atelier doivent tirer des leçons pour la gestion pacifique de la crise car, la paix en RCA est vitale pour la CEEAC. L’initiative Africaine ne viendra pas confirmer l’impunité en RCA »

Pour le représentant Spécial du secrétaire général des Nations-Unies, Parfait Onanga-Anyanga, « l’objectif de l’atelier est noble car, il vise à donner aux protagonistes de la crise une piste de solution de sortie de la crise. Beaucoup a été déjà fait pour la paix. Mais la violence se poursuit dans plusieurs régions du pays avec la complicité de certains acteurs de la vie politique nationale qui y trouvent leur compte ». Il a bouclé son propos par une série de questions adressées au chef de l’Etat. « Que compterez-vous faire pour vos enfants et votre famille ? Que compterez-vous faire pour ramener la paix dans le pays ? Que feriez-vous suite aux nouvelles d’une éventuelle crise dans le pays ? ». Ces questions ont vivement suscité la réaction du chef de l’Etat, professeur Faustin Archange Touadéra. D’après ce dernier, « je vais tout mettre en œuvre pour que la paix revienne en RCA à travers le dialogue. Nous sommes à un tournant décisif. Chaque acteur doit prendre sa part car, la paix n’est pas l’apanage du président de la République. J’appelle tous les acteurs au sens du patriotisme. L’occasion me permet de rappeler et d’insister que ma vision pour la paix repose sur le dialogue. C’est pourquoi, j’ai mis en place le programme DDRR qui regroupe les représentants des 14 groupes armés pour la recherche de la paix ». Une photo de famille suivie d’un cocktail a mis fin à la cérémonie d’ouverture de l’atelier vers 11 heures.

 

Bénistant MBALLA

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire