COMITE AD HOC DES PME DU SECTEUR DES BTP

Lundi 17 Octobre 2016 : 08h58

COMITE AD HOC DES PME DU SECTEUR DES BTP

 

LE PRESIDENT DU COMITE AD HOC CHARGE DE LA RESTRUCTURATION DES PME DU SECTEUR DES BTP EN CENTRAFRIQUE

 

A

SON EXCELLENCE

MONSIEUR LE MINISTRE DE L’ECONOMIE, DU PLAN

ET DE LA COOPERATION

BANGUI

 

N° Réf :    /COMI/ATE-PME BTP/2016

 

Objet : Dénonciation de l’attribution des marchés de biens et travaux sur financement de la BAD DAO N°001 et 002 /2016/MEPC/DIRCAB/CPARCB/PM/MT

 

      Excellence Monsieur le Ministre,

 

      Nous faisons suite à l’Atelier sur le renforcement des capacités des Petites et Moyennes Entreprises (PME), en vue de la relance économique du secteur des bâtiments et travaux publics en Centrafrique organisé à Bangui du 09 au 10 Septembre 2016 à l’Hôtel LEDGER, et placé sous le haut patronage de son excellence Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement et à notre rencontre avec votre Excellence le 11 juillet 2016 au Ministère du plan et de la coopération .Au cours de cette rencontre, vous nous aviez annoncé entre autres, le lancement imminent des appels d'offres liés aux travaux de reconstruction des communautés de base sur financement de la BAD, ainsi que votre souhait de voir une part importante de ces ressources captée par les PME centrafricaines du secteur des BTP.

 

Force est de constater que sur les quatre (04) lots mis à la concurrence, trois (03) lots sont attribués à des entreprises étrangères et un tout petit lot de consolation attribué à une PME Centrafricaine selon les résultats suivants :

 

L:OT N° 1 du DAO 001/2016: Attribué à l’Entreprise BACEL de la République du Congo d'un montant de 1. 518. 476. 557 FCFA

Lot N° 1 du DAO 002/2016 : Attribué encore à BACEL de la République du Congo d’un montant de 1.009. 889.250 FCFA.

Lot N°2 du DAO 001/2016 : Attribué à l’Entreprise Centrafricaine SNCMBA   d’un montant de 124. 980.961 FCFA.

Lot N° 2 du DAO 002/2016 : Attribué à l’Entreprise COBAT de la République du Congo d'un montant de 965.513.685 FCFA.

 

    Monsieur le Ministre, le critère essentiel qui a permis d’éliminer nos entreprises qui ont participé à cette consultation est celui du chiffre d’affaires moyen annuel sur les cinq(05) dernières années qui doit être supérieur ou égal à Quatre milliards(4.000.000.000) FCFA.

 

   II est évident qu’aucune entreprise de BTP centrafricaine ne pouvait satisfaire un tel critère surtout quand on sait qu'entre 2012 et 2015, le pays a connu une grave crise et qu’il n’y avait pas d’activités importantes pour réaliser ce niveau de chiffre d’affaires par an.

 

Pour consoler les PME Centrafricaines, la Commission d’Attribution des Offres a confié le tout petit lot de 124 millions à SNCMBA, pour dire que le Centrafricain ne mérite jamais grand chose et que nous pouvons nous contenter du rabiot.

 

Par la présente, nous tenons à dénoncer vigoureusement les attributions de ces marchés conduites par la Cellule de suivi et de Coordination du programme (CSCP) placé sous votre Département.

 

Nous en demandons l’annulation pure et simple ainsi que la reprise de la procédure avec des critères d’éligibilité qui n’excluent pas à priori les PME Centrafricaines qui paient des impôts à l'Etat Centrafricain, qui ont été des victimes de la crise et qui malgré tout, assurent un emploi à des nombreux jeunes vulnérables dans cette période cruciale de relèvement de l’économie de notre pays.

 

Excellence Monsieur le Ministre, nous observons également que ces attributions sont contraires aux propos que vous nous aviez tenus dans la salle KAZANGBA au Ministère du Plan, et aux recommandations de l’Atelier sur le renforcement des capacités des PME Centrafricaines en cours de diffusion. Aussi, nous osons croire que vous allez revenir sur cette procédure.

 

Nous saisissons cette opportunité pour rappeler le Programme politique de son Excellence Monsieur le Président de la République Chef de l’Etat, et le discours programme du Chef du Gouvernement devant l’Assemblée Nationale mettant un accent particulier sur la promotion des PME/PMI Centrafricaines.

 

Vous en souhaitant bonne réception de la présente, veuillez agréer Excellence, Monsieur le Ministre, l’assurance de notre haute considération.

 

Evariste DIGNITO

Ingénieur Principal des Travaux Publics

Ampliations :

- A son Excellence Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement ;

- Le Ministre de l’Equipement, des Transports, de l’Aviation civile et du Désenclavement ;

- Le Ministre des Finances et du Budget ;

- Le Ministre des PME ;

- Le Ministre du Commerce et de l’Industrie ;

- Le Président de la Chambre de Commerce ;

- Le Président de GICA ;

- Le Président de L’UNPC ;

- Le Président de l’Autorité de Régularisation des marchés Publics (l’ARMP).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×