LES G20 LORGNENT L’ECONOMIE AFRICAINE

Mardi 11.07.2017 : 10H27

LES G20 LORGNENT L’ECONOMIE AFRICAINE AU DETRIMENT

DE LA SECURITE.

 

Le G20 s’est pour la première fois engagé ce samedi 08 juillet 2017, à soutenir l'économie africaine, dans le but de réduire l'immigration, sans se montrer pleinement à la hauteur des promesses d'Angela Merkel ni des attentes des ONG.

"Nous sommes prêts à aider les pays africains intéressés" et "encourageons le secteur privé à saisir les opportunités économiques africaines en soutenant une croissance durable et la création d'emplois", écrivent les principaux pays développés dans leur déclaration finale.

L'objectif est de "lutter contre la pauvreté et les inégalités en tant que cause essentielle des migrations", soulignent-ils, faisant de cette entrée de l'Afrique à l'agenda du G20 une initiative clairement destinée à endiguer l'arrivée en Europe d'hommes, de femmes et d'enfants fuyant la misère.

L'Allemagne, qui a accueilli plus d'un million de demandeurs d'asile depuis 2015, avait, dès février, soumis au G20 Finances ses partenariats baptisés "Compact with Africa" avec la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie, le Ghana, le Maroc, le Rwanda, le Sénégal et la Tunisie, visant à stimuler l'investissement privé, avant de les préciser en juin lors d'un G20 Afrique, format inédit.

"Nous avons pour la première fois un plan de développement pour et par l'Afrique, et nous pouvons désormais travailler avec l'Afrique", s'était réjouie la chancelière allemande Angela Merkel vendredi lors de l'ouverture du sommet.

 

SINCLAIR ARIES

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×