LE CAMEROUN LANCE UN PROJET DE PRES D’UN MILLIARD DE FCFA,

Mardi 07.03.2017 : 10H10

 

LE CAMEROUN LANCE UN PROJET DE PRES D’UN MILLIARD DE FCFA, POUR CONSTRUIRE UN MARCHE FRONTALIER AVEC LA RCA

866 millions de francs Cfa. C’est le coût du projet de construction d’un marché à Garoua Boulaï, ville de la région de l’Est-Cameroun frontalière à la République centrafricaine (RCA). Ce lieu d’échanges commerciaux est prévu pour s’étendre sur 1000 m2, a-t-on appris au cours d’une récente descente sur le terrain du ministre de l’Economie, Louis Paul Motazé.

Ce membre du gouvernement s’est montré insatisfait de l’état d’avancement de ce chantier démarré il y a peu, et dont la livraison est prévue l’année prochaine. En effet, apprend-on, l’entreprise adjudicataire du contrat a déjà consommé 187% des délais prévus pour la première phase, alors que les travaux physiques n’ont été réalisé qu’à 40%.

Ville stratégique du corridor Douala-Bangui, Garoua Boulaï est la principale porte d’entrée des marchandises centrafricaines (environ 55 milliards de FCfa chaque année selon la douane camerounaise), qui transitent par le port de Douala, situé dans la capitale économique du Cameroun.

Pour rappel, dans le cadre de ce projet du gouvernement camerounais visant à densifier les échanges commerciaux aux frontières avec les pays voisins, il est également prévu la construction de deux autres marchés. Notamment à Fotokol, localité de l’Extrême-Nord frontalière au Nigéria, et à Ekok, localité de la région du Sud-Ouest également frontalière au Nigéria.

Dans la localité d’Abang Minko, dans la région du Sud, il existe depuis plusieurs années un marché dans lequel se retrouvent généralement les Camerounais, les Gabonais et les Equato-guinéens.

BRM

(Investir au Cameroun)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire