LA COMPANGNIE AERIENNE CAMEROUNAISE DENOMMEE

Mercredi 25.10.2017 : 10H18

LA COMPANGNIE AERIENNE CAMEROUNAISE DENOMMEE  « CARMAIR-CO », BIENTOT OPERTIONNELLE EN RCA

En présence du ministre des Transports et de l’Aviation Civile, de l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine, des cadres et agents de l’ASECNA et de certains départements ministériels, des opérateurs économiques et hommes d’affaires centrafricains, le directeur général de la compagnie aérienne Camerounaise dénommée « Camair-Co », Ernest Dikoum, a rassuré le public centrafricain de la reprise des activités de ladite compagnie en RCA d’ici la fin du mois de Novembre prochain.

L’annonce a été faite au cours d’un échange qui s’est déroulé le lundi 23 Octobre 2017 de 16 heures à 18 heures  dans l’une des salles de conférence de l’hôtel  Ledger Plazza à Bangui.

Tout était parti en effet de la projection de deux (02) films retraçant les activités que mène la compagnie aérienne  Camerounaise « CAMAIR-CO » sur son propre territoire. Il ressortait clairement de ces deux (02) films que cette compagnie œuvre  d’abord sur son  propre territoire pour : apporter des réponses d’urgences à la population, répondre aux exigences que les Camerounais ont vis-à vis de la compagnie, etc. D’où le slogan « Cameroun d’abord ».

Soixante dix (70) vols par semaine  sont effectués par « CAMAIR-CO » dont six (06) à destination intérieure (Maroua, Garoua…) et deux au niveau régional avec la liaison entre Cotonou et Douala à un prix abordable.  Les travaux de l’installation de la nouvelle compagnie est en cours d’achèvement à Paris. La compagnie  est désormais en quête de l’espace régional avec de nouvelles stratégies en cours d’exécution.

Ernest Dikoum, le directeur général de ladite compagnie, en prenant la parole, a expliqué que l’objectif de son déplacement à Bangui est « d’assumer l’échec du passé ». Selon lui, « c’est un projet difficile et complexe. Créée dans les années 72 et lancée au mois de mars 2011, la compagnie aérienne « CAMAIR-CO » a traversé beaucoup de difficultés. Elle a survolé le territoire centrafricain à deux (02) reprises avant de suspendre ses activités. L’histoire de la projection de ces films est la démonstration de la volonté des autorités camerounaises de relancer les activités de la compagnie qui n’englobe aucun expatrié, et donc une œuvre  purement locale ».

A travers la présentation sur écran, le directeur général, Ernest Dikoum, a fait savoir que, « sur le plan organisationnel, la compagnie a six (06) destinations, six cent cinquante-un (651) personnels dont quatre vingts (80) agents de l’Etat. Au niveau du réseau, la compagnie a neuf (09) destinations dont deux (02) régionales et sept (07) domestiques. La flotte dispose de cinq (05) avions, un (01) de marque 8767.300 le Dja, deux (02) de marque B737.300 et deux (02) de marque Mago ».

S’agissant des performances en termes d’exploitations commerciales, Ernest Dikoum de dire, « les trafics et les performances commerciales jusqu’au 31 août 2017 sont réalisés en opérant 09 destinations, (07) domestiques et deux (02) régionales, dont le chiffre d’affaires est plus élevé que l’année précédente par rapport au nombre de passagers ».

Toutefois, il a précisé que « l’amélioration de l’expertise client par la réservation en ligne nécessite beaucoup d’argent. Le paiement des cartes de crédits sur les réseaux pourrait avoir des conséquences avec les risques de fraudes, etc. Mais avec le temps, la compagnie pourra se lancer dans ses opérations une fois que des dispositions seront prises ».

« L’achat des billets d’avion par MTN, Orange Money, Memo électronique…, sont des perspectives en cours de réalisation par la compagnie « CAMAIR-CO », a fait savoir le directeur général Ernest Dikoum.

Vive la coopération Centrafricano-Camerounaise. Bon retour de la compagnie aérienne « CAMAIR-CO » en République Centrafricaine.

Bénistant MBALLA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire