UN MERCENAIRE FRANÇAIS DANS LES CARNAGES DE L’...

Mercredi 21.11.2018 : 09H38

UN MERCENAIRE FRANÇAIS DANS LES CARNAGES DE L’UPC A ALINDAO : DE QUEL DIALOGUE PARLE LA FRANCE ?

Ali darassUn mercenaire français est dans les rangs de l’UPC durant les carnages d’Alindao ayant fait plus de 40 morts parmi la population civile. Le site des déplacés d’Alindao a été visé par les hommes de l’UPC d’Ali Darassa, sous la diligence d’un mercenaire français. Serait-ce Christophe Renauteau dénoncé il y a quelques mois par les autorités centrafricaines ? Une chose est sûre, la France est dans la tourmente et fait feu de tout bois. Le Drian, ce négrier esclavagiste, a du mal à dormir, devant son échec cuisant. La RCA défend bec et ongles ses intérêts, sa liberté, son indépendance et sa souveraineté.

Le député français Chassaigne, malgré sa clairvoyance, son intégrité morale, ses propos véridiques, prêche dans le désert. Les autorités françaises font la sourde oreille, aveuglées par l’esprit de domination, de main mise, d’esclavagisme et de traite des êtres humains en Centrafrique. Ce n’est pas la première fois que le député français André Chassaigne plaide à la tribune de l’Assemblée Nationale française, la juste cause de la RCA, dénonçant les manœuvres sous marines de la France, la misère ordurière du peuple centrafricain et la pauvreté absolue qui inonde tout le pays. Les propos de Chassaigne s’adressent à Emmanuel Macron, Le Drian et Laurent Fabius, les derniers archéologues esclavagistes de l’ère FOCAR. Macron peut-il s’approprier l’esprit colonial de Le Drian et Laurent Fabius, alors qu’il prétend n’avoir pas connu la colonisation ?

Les Etats-Unis doivent se démarquer de la France pour sauver un peuple très meurtri qui continue de souffrir atrocement, de se faire massacrer. Les Etats-Unis sont un pays de démocratie, de droit, de liberté. C’est ce que réclame le peuple centrafricain. La France soutient les dictateurs qui ont vendu leur âme au diable, martyrisent leurs populations, gouvernent d’une main de fer. La RCA est aujourd’hui une démocratie intégrale grâce aux soutiens sans faille des Etats-Unis, durant tout le processus électoral à ce jour. Le peuple centrafricain est traumatisé et désespéré, les Etats-Unis doivent l’aider à sortir du gouffre. L’abîme est le bilan de cinquante huit ans de vie commune avec la France, et ce sont les intérêts de la RCA qui sont bafoués, foulés aux pieds par la France. C’est un sentiment de révolte qui est entrain de bouillir dans le cœur des Centrafricains qui ont perdu leur dignité d’être humain. C’est la mort lente, la mendicité. Les Etats-Unis doivent coopérer avec la Russie pour redonner au peuple centrafricain le goût à la vie, des raisons de croire au bonheur et à la prospérité. La France aurait dû avoir une grosse honte de son bilan durant plus d’un demi-siècle en RCA. Les Etats-Unis, la Chine, la Russie qui viennent d’arriver, ont laissé des traces, sauf la France qui se prévaut exclusivement de son rôle esclavagiste de mère-poule, mais qui assassine les poussins. Qui peut encore croire au dialogue dans la mesure où la France est dans les hostilités à travers ses mercenaires ?

La crise centrafricaine prend une nouvelle dimension, avec l’entrée des mercenaires français dans les rangs des groupes armés. Cette présence des mercenaires corrobore la thèse de la formation militaire des combattants des groupes armés dans le Sud du Tchad. Et si la Russie, forte des accords de défense avec la RCA, doit intervenir comme en Syrie pour sauver un peuple au bord du gouffre ? La France a dépassé les limites du raisonnable en Centrafrique. La souffrance du peuple centrafricain n’a que trop duré. La paix, la sécurité, la stabilité sont les préoccupations essentielles du peuple centrafricain. La France a du pain sur la planche dans le Sahel avec le terrorisme.

Au Burkina Faso, au Mali, les morts ne se comptent plus, malgré une forte présence de l’armée française. Le Tchad arrive à son tour chez le coiffeur avec une rébellion au nord dans le Tibesti. Cela n’arrive pas qu’aux autres. Le Tchad, base-arrière des Séléka, est le pire ennemi de la RCA.

L’indépendance de l’Union Africaine n’est pas que financière, elle est aussi politique avec la domination territoriale de la France sur les Nations Unies, et sur la Commission de l’Union Africaine, un pur cache-sexe de la France. La France ne jure que par l’Union Africaine, en devient le chantre mondial, l’avocat défenseur par excellence. Il y a bel et bien anguille sous roche. Les valets et les traîtres sont légion en Afrique, malheureusement, ils sont pressés et jetés comme le citron à la poubelle. Les traitres et les valets ne durent que le temps où ils sont utiles pour servir de main noire qui Martyrise leurs propres compatriotes. Regardez-les, honteux et confus. Où sont ceux qui ont trahi les Sankara, Lumumba, Boganda et autres ? Les valets et les traîtres n’ont jamais fait fortune avec la France. Les Etats-Unis, la Russie, la Chine doivent contribuer au développement de la RCA au même titre que la France et l’Union Européenne. Il y a de la place, de la richesse diverse et variée pour tout le monde, avec un socle gagnant-gagnant.

 

Julien BELA

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×