RCA : L’OPERATION SANGARIS AVAIT-ELLE VRAIMENT REUSSI ?

Lundi 16 Janvier 2017 : 10H35

RCA : L’OPERATION SANGARIS AVAIT-ELLE VRAIMENT REUSSI ?  

L’opération Sangaris était déployée en RCA en décembre 2013 au moment où le peuple centrafricain traversait une période sombre de son histoire avec des tueries et des massacres intercommunautaires. Pendant la période de la transition, la situation du pays s’est encore empirée par la plus grave violation des droits de l’Homme : pillages, incendies à grande échelle dans l’arrière-pays, destructions des édifices publics et privés, des ONG nationales et internationales, parfois en présence des troupes françaises et onusiennes déployées en RCA pour protéger et sécuriser la population civile. La RCA fait face aujourd’hui aux multiples défis : la sécurité, la paix, la cohésion sociale, le vivre ensemble, la réconciliation nationale, la relance de l’économie, le retour des réfugiés et déplacés internes…quand le président français François Hollande avait annoncé le retrait de ces troupes de la RCA. Ce qui fut fait car les militaires français se sont finalement retirés sur le sol centrafricain, fin octobre 2016. Or selon les commentaires de la Radio France Internationale (RFI), l’Opération Sangaris semble bien réussi dans sa mission en RCA. C’est dans cette optique qu’après le retour du pays à l’ordre constitutionnel, la France a décidé de retirer ces troupes du territoire centrafricain. Même si les militaires français ont abandonné la RCA dans une situation sécuritaire très instable, nous osons croire que ce n’est pas la fin du monde. Il suffit que le peuple centrafricain prenne conscience et change sa mentalité pour que la sécurité, la paix, la cohésion sociale, le vivre ensemble et la réconciliation nationale puissent revenir en RCA. D’ailleurs, l’Opération Sangaris a fait trop de mal au peuple centrafricain au moment où elle était encore en RCA. Ce qui est passé est déjà passé. RFI doit cesser de nous casser les oreilles avec l’histoire de l’Opération Sangaris. La Minusca est encore présente en RCA et peut nous aider à sortir du chaos. Sur les quatorze (14) groupes armés, onze (11) ont déjà décidé de mettre un terme à la souffrance du peuple centrafricain en adhérant sans condition aux vastes chantiers du pré-DDRR dont les chantiers sont en exécution. Il n’y a que quatre (04) groupes minoritaires constitués des mercenaires étrangers qui continuent de prendre tout un peuple en otage et bloquent tous les efforts déployés par les autorités centrafricaines et la communauté internationale allant dans le sens de la paix. La France doit désormais s’occuper de ses propres affaires que de chanter continuellement au nom de la Sangaris qui d’ailleurs n’existe plus. Il y a autant de sujets en RCA que RFI peut en parler. En cette nouvelle année 2017, la France doit donner son soutien au peuple centrafricain pour relever les défis immenses.

Bénistant MBALLA 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire